Nokia Sleep : test & avis du capteur de sommeil connecté

Nokia possède une large gamme d’objets connectés orientés vers la santé. Nous testons aujourd’hui le Nokia Sleep, un capteur de sommeil high-tech à moins de 100€.

Prix et spécifications

Pour la somme de 99.95€, le finlandais Nokia cherche à nous proposer un capteur de sommeil le plus complet possible. L’entreprise – ayant racheté Withings il y a deux ans – mise sur son savoir-faire dans la santé connectée afin de fournir un équipement qui permet non seulement de suivre la qualité du sommeil, mais aussi de contrôler nos maisons connectées. Tout un programme !

Nokia Sleep

Le Nokia Sleep se présente comme une bande de tissu de 637 x 190 x 5 mm et pesant 350 grammes. L’ensemble est bardé de capteurs ainsi que d’une connectique WiFi 802.11 b/g/n et Bluetooth 4.0. Le Nokia Sleep, une fois placé sous le matelas, peut détecter les variables suivantes :

  • Cycle de sommeil : léger, paradoxal, profond
  • Ronflements
  • Rythme cardiaque
  • Phases de réveil et d’endormissement

Cerise sur le gâteau, le capteur de sommeil est compatible avec le service gratuit IFTTT. Vous pouvez ainsi contrôler vos éclairages connectés ou votre chauffage selon vos habitudes de sommeil. Plutôt sympa ! Reste à voir si les promesses sur papier sont valables dans la réalité.

Mise en place du Nokia Sleep

Comme toujours avec les objets connectés Nokia/Withings, la première configuration passe comme une lettre à la Poste. Toutes les étapes sont clairement indiquées dans l’application. Il suffit juste de placer le capteur sous votre matelas, au-dessus du sommier. Qu’il soit en lattes de bois ou en toile tendue ne change rien, il se calibrera seul une fois la première configuration terminée.

Vue design capteur Nokia Sleep

Le Bluetooth 4.0 est utilisé uniquement lors de cette étape. C’est ensuite le WiFi qui prend le relais pour communiquer avec l’application Nokia et IFTTT. Lors du calibrage automatique, le Nokia Sleep émet un ronronnement durant environ 5 à 10 minutes. Il convient de ne pas mettre de poids supplémentaire sur le matelas à ce moment-là pour ne pas fausser les résultats. Une fois tout ça en place – comptez un petit quart d’heure – il ne vous restera qu’à dormir de manière classique, le capteur se faisant oublier.

Placement du capteur de sommeil Nokia

Le seul petit défaut provient du câble qui pend sur le côté. Si comme moi votre prise murale est assez éloignée, il faudra prévoir une rallonge et éviter de vous prendre les pieds dans le-dit câble en pleine nuit. On notera d’ailleurs qu’il est plutôt épais et tressé afin d’augmenter sa résistance.

Application Nokia Health Mate

Compatibilité : Android 5.0+ et iOS 10+

Appareil de test : Huawei P9 sous Android 7.0 Nougat

Pour la configuration et la récolte des données, il faut utiliser l’application Nokia Health Mate. J’avais eu l’occasion de la découvrir à l’époque de la Withings Steel HR. Le rachat par Nokia aura laissé des traces : Health Mate a été totalement revue avec une interface plus moderne.

Interface Nokia sleep

On retrouve quelques bases de la version originale, à savoir une timeline qui regroupe toutes les données envoyées par le Nokia Sleep. Si vous possédez d’autres appareils de la marque comme la montre connectée Steel HR ou le thermomètre Nokia Thermo, les données seront elles aussi affichées dans cette chronologie. Pour notre part, nous nous concentrerons sur les données de sommeil, puisque c’est la spécialité du Nokia Sleep.

Geaphique nuit capteur sommeil Nokia Sleep

Données nuit Nokia Sleep

Chaque nuit passée sur le capteur de sommeil permet d’obtenir un score sur 100. Bien entendu, meilleur est votre sommeil, meilleur est ce score. Afin de vous aider à l’augmenter, l’application vous prodiguera quelques conseils : dormir régulièrement à la même heure, ne pas traîner au lit le matin, etc… Votre santé vous remerciera ! Chaque semaine, un compte-rendu de vos progrès sera effectué par Nokia Health Mate.

Composition sommeil Nokia Sleep

Résumé hebdomadaire Nokia Sleep

L’interface de Nokia Health Mate est plutôt sympa. Elle est moderne, les informations sont vite accessibles. En revanche, j’imagine que ça devient vite fouillis une fois qu’on associe plusieurs appareils de la marque au même smartphone…

Précision des relevés

Le suivi de sommeil n’est pas une nouveautés dans le domaine de la tech. Depuis des années, les traqueurs d’activité et autres montres connectées permettent de suivre avec plus ou moins de précision nos nuits. Ce n’est cependant pas leur principal objectif contrairement au Nokia Sleep. Ce dernier ne se consacre qu’à ça. Mais le fait-il bien ?

Il est toujours difficile de vérifier la validité des données de sommeil. Durant ma petite semaine de test, le Nokia Sleep s’en sera bien sorti. Les heures d’endormissement et de réveil sont cohérentes. Et contrairement à la plupart des traqueurs que j’ai testé ces dernières années, le Nokia Sleep est capable de repérer quand je me lève en pleine nuit.

Plus impressionnant, le capteur de sommeil est capable d’établir un suivi du rythme cardiaque à travers le matelas. Afin de m’assurer de la précision, j’ai porté une montre-coach Fitbit Ionic dotée d’un capteur de rythme cardiaque. Les relevés furent quasiment similaires. Bluffant !

Rythme cardiaque Nokia Sleep

Pour terminer, le Nokia Sleep est capable de relever les périodes de ronflement. Là encore, j’ai dû m’appuyer sur un capteur extérieur : ma douce et tendre épouse… Elle m’a bien confirmé que j’avais des ronflements aux mêmes heures que celles données par le capteur de sommeil. Ce qui explique parfois sa mauvaise humeur le matin (à ma femme, le capteur est toujours de bonne humeur lui) !

Capture ronflements Nokia Sleep

Blague à part, le Nokia Sleep semble très précis dans son domaine. Il impressionne même en relevant le rythme cardiaque et les ronflements à travers le matelas, le tout avec précision. Il n’y a qu’une seule fois où il m’a présenté des résultats étranges, coupant la capture des données en plein sommeil. En dehors de ce petit couac, le capteur de sommeil aura assuré sa tâche avec brio.

Gestion domotique via IFTTT

Autre atout du Nokia Sleep : la gestion domotique grâce au service gratuit IFTTT. Si ce n’est pas sa fonction première, le capteur peut s’avérer utile dans le cadre d’une maison connectée. L’application permet ainsi de créer des scénarii comme éteindre les lampes quand on se couche ou monter le thermostat quand on se lève. Une dizaine de recettes préconçues sont accessibles sur IFTTT, mais rien n’empêche de créer les vôtres grâce aux centaines de services connectés disponibles sur la plateforme.

Nokia Sleep compatible IFTTT

N’ayant pas d’ampoules Philips Hue ou de thermostat Netatmo à disposition, je me suis rabattu sur un cas très simple : l’envoi d’une notification sur le smartphone dès mon réveil. Le test aura été concluant. Je vous invite cependant à me faire parvenir vos retours sur cette fonction domotique dans les commentaires.

Conclusion Nokia Sleep

7.5 Total Score
Un capteur de sommeil efficace

Nokia montre une fois de plus son savoir-faire en matière de santé connectée avec le capteur Sleep. Dédié uniquement au suivi du sommeil, il se révèle particulièrement efficace, notamment avec sa capacité à suivre le rythme cardiaque et les ronflements à travers le matelas. Et histoire d'aller plus loin, il sert aussi d'actionneur domotique grâce à IFTTT. L'application est simple d'emploi, tout comme le capteur en lui-même. Malgré tout, le prix de 100€ semble un peu élevé sachant que Nokia commercialise des traqueurs d'activité avec suivi de sommeil pour à peine 50€. Mais si le suivi de votre sommeil vous intéresse plus qu'autre chose, le Nokia Sleep est probablement la meilleure solution du marché à l'heure actuelle.

PROS
  • Simplicité d'utilisation : on branche et on oublie
  • Précision des relevés
  • Possibilité d'utilisation avec IFTTT
  • Application agréable et simple d'usage
  • Suivi des ronflements et du rythme cardiaque
CONS
  • Prix élevé pour du simple suivi de sommeil
  • Relevé incorrect (une seule fois lors de mon test)
  • Câble qui traîne sur le bord du lit
User Rating: Be the first one!
2 Comments
  1. Reply
    Karyboue mai 15, 2018 at 14:30

    Le Nokia Sleep ne fait pas réveil intelligent ?

    Est-ce possible avec un applet IFTTT ?

    • Reply
      Johan mai 16, 2018 at 10:20

      Bonjour,

      Malheureusement non, le Nokia Sleep ne peut pas faire réveil intelligent. IFTTT ne permet pas non plus de gérer ce genre de fonction. Le Nokia Sleep est conçu avant tout pour suivre le sommeil.

      Cordialement,
      Johan

    Leave a reply