TicHome Mini : notre test de l’enceinte Google Assistant portable

Les enceintes connectées avec assistants vocaux explosent en ce moment. Parmi elles se démarque la TicHome Mini, une version portable avec Google Assistant. Vaut-elle le coup ? Réponse dans notre test complet.

Prix et caractéristiques techniques

L’enceinte connectée semble destinée à devenir un élément indispensable de la Smart Home au même titre que les routeurs sécurisés. Mais la plupart de ces enceintes ont un gros inconvénient : elles ne sont pas transportables. Une fois branchée dans la chambre, impossible de changer de place une Google Home Mini par exemple. Pas génial si vous voulez profiter du contrôle vocal dans toute la maison…

Mobvoi, l’entreprise chinoise derrière les Ticwatch S&E, propose une alternative sympathique avec la TicHome Mini. Cette enceinte embarque en effet une batterie de 2600 mAh qui lui permet de se passer d’un branchement permanent au secteur. Une sangle simplifie aussi le transport. Et cerise sur le gâteau, la TicHome Mini est certifiée IPX6 afin de résister aux éclaboussures. Une puce NFC permet aussi un appairage rapide avec le smartphone.

Côté son, c’est un haut-parleur de 3W qui est intégré avec deux microphones qui permettent de parler à Google Assistant. Le tout est commercialisé sur le site officiel de Mobvoi pour un peu moins de 85€. Une bonne affaire ? C’est ce que nous allons voir dans les paragraphes suivants.

Acheter l’enceinte connectée TicHome Mini

Design

L’enceinte connectée de Mobvoi bénéficie d’un design plutôt joli. Elle est d’ailleurs disponible en plusieurs couleurs : noir, blanc, rose ou turquoise. La coque est en plastique de bonne qualité. Une sangle en simili-cuir assure la portabilité de l’ensemble.

TicHome Mini test et prise en main

Sur le haut de l’enceinte, on trouve deux microphones ainsi que les boutons de volume, lecture/pause et alimentation. Ce dernier bouton sert aussi à allumer ou éteindre le micro manuellement. Quatre LED permettent de savoir quand l’appareil est en écoute ou si le micro est coupé.

Boutons physiques enceinte TicHome Mini

LED sur enceinte connectée Google

En-dessous, on a les évents pour le haut-parleur ainsi que le port micro-USB qui sert à la recharge. De l’USB Type-C n’aurait pas été du luxe… Notez que la base de l’enceinte chinoise est en caoutchouc adhérent, ce qui lui permet de reste bien stable.

Haut-parleur TicHome Mini

Prise USB enceinte Mobvoi

Avec un diamètre de 11 cm et une hauteur de 4.3 cm, la TicHome Mini est plus grosse que la Google Home Mini, mais reste néanmoins facile à transporter. Mobvoi a bien travaillé le design, l’ensemble parait fait pour durer.

Prise en main

Compatibilité : Android 4.0.3+ et iOS 9.1+

Appareil de test : Xiaomi Mi Mix 2 sous Android 7.1 Nougat

L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. 🙁
Google Home
Google Home
Développeur: Google, Inc.
Prix: Gratuit

Une fois chargée, il faut connecter la TicHome Mini à l’application Google Home. La configuration initiale est d’une simplicité enfantine. En moins de 5 minutes, mon enceinte était opérationnelle. Tout comme sur un smartphone, il suffit ensuite de dire à haute voix la phrase de déclenchement “OK Google” pour activer l’appareil et lui donner une instruction.

Application Google Home

Les deux microphones se débrouillent bien pour capturer la voix, sauf s’ils se retrouvent trop proches d’une forte source sonore. Prenez donc le temps de bien disposer l’enceinte dans un endroit dégagé. Évitez de la placer près d’une TV par exemple. Globalement, j’ai obtenu de bons résultats dans la capture vocale. La TicHome Mini se débrouillant mieux que la Google Home Mini sur ce point.

Réglages application Google Home

Niveau haut-parleur, le modèle de 3W intégré à la TicHome Mini ne fait pas de miracles. Il offre cependant un son suffisamment décent pour écouter de la musique au quotidien. Il manque un peu de basses, mais rien de bien dramatique. Encore une fois, la TicHome Mini écrase largement sa concurrente Google Home Mini sur ce terrain.

Petits bugs et mises à jour à la masse

Joli design, son correct, portabilité… La TicHome Mini de Mobvoi a presque tout pour plaire. Je dis “presque” car j’ai vite été confronté à des bugs assez gênants. Le plus crispant provient du microphone : si j’ai le malheur de le désactiver plusieurs jours de suite, il ne se réactive plus. Seule solution dès lors : redémarrer l’enceinte.

Second bug récurrent : je demande à la TicHome Mini de me jouer de la musique. La machine me confirme l’action, mais rien ne se produit ensuite. Là encore, un redémarrage est nécessaire pour revenir à un comportement normal. Ce sont des bugs récurrents qui n’ont toujours pas été résolus depuis le lancement de l’enceinte en novembre 2017.

Je vais d’ailleurs en profiter pour aborder les mises à jour. Ces dernières semblent inexistantes. Depuis que je possède la TicHome Mini, une seule mise à jour a eu lieu. Si certains problèmes ont été résolus, c’est loin d’être la panacée pour le moment. Et à en croire les commentaires sur le forum de Mobvoi, je ne suis pas le seul à être concerné par des comportements aléatoires…

On notera aussi que cette absence de mises à jour empêche d’utiliser les fonctionnalités les plus récentes implémentées dans Google Assistant. Espérons que Mobvoi se secoue un peu pour améliorer son suivi, auquel cas la TicHome Mini finira vite dans les tiroirs de nombreux usagers.

Autonomie

Le gros point fort de la TicHome Mini est sa batterie qui permet de l’emporter partout. Enfin, “partout” est une façon de parler. Pour bénéficier de Google Assistant, il faut que l’enceinte connectée reste à portée de votre réseau WiFi. Si vous sortez du domicile, elle servira juste d’enceinte Bluetooth classique.

L’autonomie annoncée est de 6h. Pour ma part, j’ai rarement tenu plus de 5h en écoutant de la musique et en donnant quelques commandes vocales. L’enceinte n’est donc pas exceptionnelle, mais pas non plus mauvaise en durée de vie. Il faut avouer que cette batterie est bien utile quand on veut déplacer l’appareil de la chambre à la douche, ce que ne permettent pas les autres enceintes connectées.

La TicHome Mini a cependant une petite faiblesse : le niveau de batterie est impossible à suivre. Aucune commande vocale ne permet d’obtenir le niveau actuel et les LED ne s’allument qu’en fin de batterie. Espérons que Mobvoi améliore ça à l’avenir.

Pour ce qui est de la recharge, comptez environ 2h. Aucun adaptateur n’est fourni dans la boite, juste un câble micro-USB.

Conclusion TicHome Mini

Acheter l’enceinte connectée TicHome Mini

6.5 Total Score
Une enceinte intelligente portable qui manque encore de maturité

La TicHome Mini de Mobvoi est très attrayante sur le papier, proposant pour la première fois une enceinte connectée à emporter presque partout. Avec une qualité sonore décente et des microphones corrects sans oublier le NFC et l'IPX6, elle a tout pour plaire... ou presque. Après plusieurs semaines d'usage, les bugs paraissent s’enchaîner et les mises à jour ne suivent pas. Le constructeur chinois semble avoir du mal à assurer un bon suivi de son enceinte connectée, ce qui n'est pas vraiment rassurant pour l'avenir. Faut-il pour autant oublier la TicHome Mini ? Je ne pense pas, car elle a de belles qualités à faire valoir et un prix correct pour un appareil de ce type. Mais si le suivi erratique de Mobvoi vous inquiète, autant passer votre chemin et aller voir du côté de Google.

PROS
  • Joli design
  • Facilement transportable
  • Certification IPX6
  • Connexion rapide via NFC
  • Qualité sonore correcte
CONS
  • Pas mal de bugs
  • Mises à jour trop rares
  • Difficile de suivre le niveau de batterie
  • Absence d'USB Type-C
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply