The Voice : Vianney en larmes, bouleversé par l’histoire déchirante de Morgane

L'émission de TF1 est l'occasion pour les différents coachs de rencontrer les futures stars de demain. Ce sont parfois de vrais coups de cœur qui ont lieu sur scène. Samedi 5 mars dernier, Vianney n'a pas pu cacher ses larmes suite à la prestation de Morgane. Le chanteur n'a pas pu parler tant sa voix semblait paralysée par l'émotion.

©PurePeople

The Voice : Une chanson qui a un vrai sens pour Morgane

The Voice: C’est en décidant d’interpréter la chanson Corps de la chanteuse Yseult que Morgane s’est présentée face aux jurés, dos à elle. Une chanson qui parle du physique et de la manière dont on le perçoit, dans une société où la différence physique peut rapidement devenir un réel handicap. « Le regard des gens j’en ai que faire / Qui sont-ils pour me juger?«  chante Yseult dans un hymne à l’acceptation de soi. 

Évidemment, la jeune Morgane n’a pas choisi cette chanson au hasard et l’assume pleinement face aux caméras de TF1 : « Je me suis longtemps considérée comme un corps et pas comme une jeune fille. Grâce à cette chanson, j’ai pu comprendre que la musique ne s’arrêtait pas qu’à un corps. Avant, pour moi, mon corps c’était une phobie, je ne me regardais même pas dans la glace. Depuis que j’ai découvert cette chanson, je me sens belle, je me sens moi-même, je me sens écoutée sans être jugée« . 

The Voice : Un discours qui en a sûrement touché plus d’un samedi soir. Amel Bent et Vianney ont en tout cas été très ému, surtout le jeune papa, si touché qu’il ne peut pas retenir ses larmes. 

Vianney bouleversé, Amel Bent partage son expérience

« Tu pleures ? » demande Marc Lavoine à Vianney ? Le jeune homme ne s’en cache pas. « C’est hyper dur pour moi d’entendre ça. Je ne peux pas parler après ça… » Amel Bent en profite alors pour donner son avis. Même si elle ne s’est pas retournée, elle tient à s’exprimer auprès de Morgane. Amel Bent a en effet été victime de critiques grossophobes et, elle aussi, a eu du mal à accepter son corps. 

« Je me retourne, je te vois, je me dis que tu n’as évidemment pas dû choisir cette chanson par hasard. Elle doit dire beaucoup pour toi. Une chanteuse comme Yseult et plein d’autres elles font du bien. C’est des chansons qui font du bien parce qu’elles nous aident à nous sentir acceptés, commence celle qui s’est fait connaître grâce à Nouvelle Star. A l’époque, elle était plus enrobée et les critiques sur son physique au début de sa carrière étaient malheureusement monnaie courante

« Je ne me suis pas retournée pour des raisons de sensibilité. J’aime énormément cette chanson. Je suis peut-être restée dans l’ombre de ce qu’elle m’a procuré. Il y a quelques années, j’étais aussi très malheureuse par rapport à mon physique. Je sais ce que tu traverses. Chanter, monter sur scène, c’est déjà se mettre à nu, quand on vient chanter cette chanson avec le parcours que tu as eu et que tu dois avoir par rapport à ton apparence, c’est normal. On ne va pas faire de langue de bois, on vit dans une société qui est ultra grossophobe. On a beau être dans une dynamique de body positive, il faut les porter les kilos. Ça reste un combat tous les jours. Je voulais te dire à quel point je te trouve forte, courageuse.« 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vianney (@vianneymusique)

Morgane continue l’aventure

Si la jeune chanteuse venue de Bordeaux a réussi à toucher les membres du jury, c’est avec Florent Pagny qu’elle continue l’aventure. Elle peut en tout cas se féliciter d’avoir fait passer un joli message à une heure de grande écoute en se servant de son art, de la musique. Ceux qui ont été touchés par la jeune chanteuse pourront la revoir lors de l’étape des battles. 

L’émission de TF1 continue de séduire les français qui étaient 4.42 millions à découvrir les talents de demain samedi soir dernier. La soirée était dédiée à la musique puisque le télé-crochet de TF1 était en compétition avec Eurovision France, sur France 2. Après le succès de la France l’année dernière lors de la compétition (une belle deuxième place pour Barbara Pravi), on pouvait s’attendre à un très gros chiffre. Ils n’étaient pourtant que 1.47 millions devant leur écran de télévision, un chiffre décevant pour la chaîne publique qui s’attendait sans doute à mieux.