Thomas Dutronc face à une usurpation d’identité, il balance les messages du faussaire

Thomas Dutronc est victime de malfaiteurs se faisant passer pour lui, faites attention !

© Eric Fougere / Corbic Entertaiment / Getty Images

Thomas Dutronc a beaucoup de fans, et des malfaiteurs tentent d’en profiter pour leur soutirer leurs deniers ! Le chanteur met en garde contre un usurpateur d’identité qui sévit sur Facebook. L’équipe Objeko vous dit tout dans cet article. 

Thomas Dutronc: un malfaiteur se fait passer pour lui !

Lorsqu’on est célèbre, il faut s’attendre à tout. Certains malfaiteurs n’hésitent en effet pas à se faire passer pour des stars afin de duper les fans, et potentiellement leur soutirer leurs économies. Thomas Dutronc vient d’en faire l’expérience ! L’interprète de J’aime plus Paris s’est fait usurper son identité sur Facebook par une personne tentant d’approcher ses fans. Tomas Dutronc, sans H, a ainsi contacté une utilisatrice du site en lui écrivant en commentaire : “Bonsoir à vous mes très chère fan adoré j’espère juste que vous allez bien”. La fan du chanteur a tout de suite senti qu’il y avait anguille sous roche, notamment à cause du grand nombre de fautes d’orthographe. Elle a eu le bon réflexe de répondre à son interlocuteur en taguant la vraie page Facebook du chanteur : “Thomas Dutronc, c’est toi qui as écrit cela ? Parce que je suis étonnée par les fautes d’orthographe… mais bon ça peut arriver ???.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thomas Dutronc (@thomas.dutronc)

L’usurpateur d’identité ne s’est pas démonté ! Il a ainsi répondu : “Oui oui ces bel et bien moi Thomas mais si tu voie autant de faute d’orthographe sache que ces pas de ma faute mais mon téléphone a un choc et j’ai un peut de mal à l’utiliser surtout en écris”. 

Fort heureusement, le véritable Thomas Dutronc a eu vent de la supercherie. Il a fait une capture d’écran de l’échange de message, et l’a postée sur son compte Instagram. Il écrit en légende : “Et la victoire de l’usurpateur de la semaine est attribuée à… Mister T !! Cet échange surréaliste est assez cocasse ! Restez très vigilants et ne répondez pas à tous ces faussaires qui vous sollicitent ! La coche de certification bleue, il n’y a que ça de vrai !”.

Thomas Dutronc: retour sur une carrière

Il n’est pas étonnant que Thomas Dutronc se fasse usurper son identité. Il est après tout, un chanteur très réputé, et héritier d’une dynastie toute aussi prestigieuse ! L’artiste est en effet le fils de Jacques Dutronc, à qui l’on doit entre autres Les cactus, ou Et moi, et moi, et moi, ainsi que de Françoise Hardy, emblématique chanteuse de Tous les garçons et les filles, ou encore Le temps de l’amour. 

Des son plus jeune âge, Thomas s’intéresse au jazz manouche, et se produit au marché aux puces de Saint-Ouen. Il fait ses débuts sur l’album de son père Brèves Rencontres, en 1995. Il s’intéresse ensuite au cinéma, en tant qu’acteur.

Son premier grand succès arrive en 2007 avec l’album Comme un manouche sans guitare, qui devient disque d’Or, et remporte la Victoire de la chanson originale lors de la 24e cérémonie des Victoires de la musique. Depuis, il enchaîne succès après succès. Son dernier album, Frenchy, sorti en 2020, est disque de platine. Et, à 48 ans, il n’est pas près de s’arrêter là !

Une mère malade qui demande l’euthanasie

L’usurpation d’identité de Thomas Dutronc n’est malheureusement pas le seul problème qu’il a en ce moment. En effet, depuis de nombreuses années, sa mère Françoise Hardy est gravement malade.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fran Kapilla (@frankapillaoficial)

Françoise Hardy a été diagnostiquée avec un lymphome il y a plus de 20 ans. C’est une cause de tumeurs très importante. En 2019, son état empire. La chanteuse déclare sur l’antenne de RTL être atteinte d’un cancer du larynx : “Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps”. En juin 2021, lors d’une interview, Françoise Hardy s’est dite “proche de la fin”. Elle souhaite pouvoir avoir recours à l’euthanasie et en a même parlé avec le président de la République, Emmanuel Macron. Sa mère, Madeleine Hardy, avait d’ailleurs eu recours à cette pratique totalement illégale. Elle était atteinte de la terrible maladie de Charcot : “Ma mère a eu beaucoup de chance que son médecin lui trouve un médecin hospitalier qui l’a euthanasiée avec ma collaboration quand elle ne pouvait aller plus loin dans cette horrible maladie incurable”.

Pour ce qui est de son cas, elle ne se fait pas beaucoup d’espoir : “En ce qui me concerne, j’aimerais avoir cette chance, mais étant donné ma petite notoriété, personne ne voudra courir encore plus le risque d’être radié de l’ordre des médecins.

Thomas Dutronc est bien entendu très peiné à cette idée. Espérons que sa mère puisse avoir une fin de vie paisible…