Top Chef : après de gros sacrifices financiers, ce candidat gagne le jackpot !

Après l'émission Top Chef, on a tendance à ne suivre que les gagants. Et les autres alors ? Pour la première fois, nos confrères du journal le Parisien sont allées à la rencontre de l'un d'entre eux. Objeko fait le point...C'est hallucinant !

© Wlad SIMITCH / M6

Depuis 13 ans, on attend chaque saison de Top Chef avec impatience. Or, du côté des anciens, les retombées de l’émission créent le chaos !

Pour ou contre Top Chef ?

La bande-annonce de ce volet de Top Chef faisait saliver nos papilles. C’était sans compter sur la motivation des candidats. En effet, afin de convaincre les coachs de l’intégrer dans l’une de leurs bridages, Thibaut Spiwack rivalise d’ingéniosité. Il le sait. Face à certains, il doit absolument se démarquer s’il veut rester dans l’aventure. Dès la première bouchée de sa recette à base d’escargots du Poitou assaisonnée avec une poignée d’herbes franciliennes, Hélène Darroze est tombée à la renverse. Celle qui détient le titre a compris l’intérêt de le sélectionner. Ouf… maintenant, les choses sérieuses commencent !

À moins de quarante ans, le candidat de Top Chef a pris un risque considérablement en quittant les fourneaux de son restaurant. En pleine crise sanitaire, cette décision est à double tranchant. Regrette-t-il son geste ? Comment a-t-il procédé pour tout organiser ? Entre les caméras et ses salariés, ce n’est pas une mince affaire ? Objeko vous explique tout dans les moindres détails !

Pour ce héros de Top Chef, 2022 n’est pas une année pas comme les autres !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thibaut Spiwack (@thibautspiwack)

Toujours à la Toussaint, le tournage de Top Chef s’étend jusqu’au début du mois de décembre. Généralement, cette période est déterminante pour un restaurant. En testant les meilleurs produits du coin, il se base sur son amour des saveurs afin de fidéliser la clientèle. En 2021, il ne sera pas là pour le constater de ses propres yeux. Aussi, dans les colonnes du journal Le Parisien, il détaille sa stratégie pour que son absence ne pèse pas trop sur le moral de ses troupes. Tout d’abord, sans divulguer sa position, il tient à préciser qu’il n’a pas franchi les portes de finale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thibaut Spiwack (@thibautspiwack)

Ensuite, durant les semaines qui précédant son départ à Top Chef, il fait appel à sa logique et à son professionnalisme. « J’ai adapté la carte aux changements de saison et réduit d’un tiers le nombre de couverts afin de pouvoir me concentrer sereinement sur le concours. »  Conscient des audiences de l’émission, il saisit que cette opportunité ne se reproduira pas deux fois. Donc, il souligne ce double paradoxe. « Je redoutais encore davantage le regard de mes clients et de mon équipe. En même temps, cela me motivait, car j’avais très *nvie qu’ils soient fiers de moi. » Comment faire pour ne pas sombrer, mais briller ?

Quelle surprise !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thibaut Spiwack (@thibautspiwack)

Amusé, il s’exclame qu’il n’oubliera jamais la réaction des fans de Top Chef. « Le lendemain de la première émission, on a reçu 70 appels dès l’ouverture de l’établissement. Aujourd’hui, on est complet midi et soir, ce qui n’était pas le cas avant. Il n’y a plus de place les vendredis jusqu’à la mi-avril. Il en reste encore quelques-unes les autres jours de la semaine. » En coulisses, question trésorerie, il se retrousse les manches, mais s’estime fier de mieux gérer « les stocks et que les pertes sont moins importantes. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ANONA restaurant (@anonarestaurant)

Contrairement à nombre de ses confrères qui ont déposé le bilan, le héros de Top Chef embauche à tour de bras. « Si je cherche à recruter aujourd’hui, ce n’est pas pour renouveler mon équipe, mais pour augmenter les effectifs qui comptent une douzaine de personnes. » Toujours fidèle à ceux qui lui ont fait confiance, surtout quand il s’agissait de le remplacer à la volée pendant le tournage. C’est pourquoi, il leur voue une reconnaissance éternelle et le prouve encore dernièrement.

Et là, c’est le drame !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ANONA restaurant (@anonarestaurant)

Ce patron modèle, on rêve tous de l’avoir tant il se soucie du bien-être de ses employés. « Il n’est pas question qu’on finisse le soir sur les genoux » ! Aussi, à peine le gouvernement a-t-il autorisé la réouverture des restaurants, qu’il fait un choix fracassant et surprenant. Tellement rare qu’Objeko se devait de vous la raconter. « J’ai pris la décision de fermer le week-end pour leur permettre d’avoir une vie de famille. Je veille à offrir un confort à mes salariés. » Pourvu que cette aventure dure, c’est tout ce qu’on lui souhaite ! À votre avis, est-ce que sa belle étoile a été présente durant le tournage de Top Chef ? À suivre…

Merci à nos confrères du journal Le Parisien