TPMP: Après les attaques contre Michel Cymes, une chroniqueuse débarque sur son plateau !

Décidément, sur le cas Michel Cymes, l’avis de l’équipe de TPMP évolue de minute en minute. Pour preuve, après un énième dérapage, une amie de Baba s’invite sur le tournage de Vitamine C. Qui aura le dernier mot ?

TPMP : Michel Cymes hallucine, une chroniqueuse présente chez lui !
© France 2

Autour de la table de TPMP, chacun a son avis sur Michel Cymes. Certains sont allergiques, d’autres l’adorent. Qui va gagner ?

TPMP – Michel Cymes, un point partout, la balle au centre !

Qui a dit que les Français étaient fâchés avec leur santé ? Depuis ses débuts sur France 5 avec Marina Carrère d’Encausse, l’attitude de Michel Cymes ne cesse de faire la polémique. Certes, il a le don pour nous expliquer les choses simplement. Loin du jargon scientifique habituel, il utilise le sarcasme pour nous livrer son opinion. D’ailleurs, jusqu’à ces dernières semaines, il enchaînait les tournages et les consultations ORL dans son cabinet parisien. Or, il a réalisé qu’il n’arrivait plus à suivre le rythme. Obligé de faire un choix entre sa prestigieuse carrière de médecin et son ascension médiatique, il pèse le pour et le contre. Très vite, ce sont les caméras qui remportent la partie. Du côté de TPMP, les critiques pleuvent à son sujet. À l’exception d’une chroniqueuse, les amis de Baba ne le supportent pas. Dès lors, comment expliquer ce paradoxe ? Objeko vous dévoile les tenants et les aboutissants de cette sombre affaire.

Aïe…ça pique !

Comme le prouve cette vidéo, c’est Benjamin Castaldi qui est le plus virulent avec Michel Cymes. Pour nous donner son opinion, il va utiliser une métaphore hallucinante. « Il y avait une célèbre chanson ‘D’aventures en aventures’ de Serge Lama. Ca dit, ‘De port en port… de femmes en femmes’, lui, c’est ‘de bide en bide, de flop en flop’ et malgré tout, Michel Cymes est toujours là ! Critiquant même le concept de sa dernière émission, il lui conseille de l’appeler « thermomètre, comme ça au moins, on saura quoi en faire » Pas la peine de vous faire de dessin cher lecteur d’Objeko. Vous avez très bien compris qu’il ne le porte pas dans son cœur. Afin de justifier ses propos fracassants, le chroniqueur de TPMP se base sur le nerf de la g*erre, l’audimat.  « Le premier numéro de Vitamine C, coanimé avec Bérénice Bourgueil, a été suivi par moins de 750 000 personnes pour 6,8 % de part d’audience, c’est la moitié de ce que faisaient dans cette case les rediffusions d’Affaire Conclue« .

Lorsqu’il entend cette série de tacles, Michel Cymes hallucine et tombe à la renverse. Mais ne comptez pas sur lui pour garder le silence. Donc, il décide de rendre la monnaie de sa pièce au papa de Simon. « Si je l’avais en face de moi, j’aurais juste *nvie de lui dire que d’abord il faut regarder dans son rétroviseur pour voir ce qu’on a fait pour se permettre de critiquer les autres. » Très vite, il pique là où ça fait mal en faisant directement allusion à l’amitié entre le présentateur de TPMP et Benjamin Castaldi. « Et moi, je ne mange dans la main de personne pour vivre. » Une dernière fois, il lui lance un avertissement. « Il devrait se calmer et il devrait oublier que j’existe. »

Quel scoop !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vitamine C (@vitaminec_off)

Ces dernières heures, on pensait que le conflit entre les deux animateurs allait enfin cesser. En effet, la présence d’une habituée de TPMP sur France 2 suscite la curiosité des internautes. Certes, elle n’a pas de contrat d’exclusivité avec C8. Et puis, elle a un point commun avec ces deux compères, c’est qu’elle ne mâche pas ses mots quand elle s’exprime. Comme vous pouvez le constater dans les deux publications, il s’agit de notre amie Delphine Wespiser. Chez Objeko, on adore ses coups d’éclat, sur les animaux ou bien dans ses belles tenues vestimentaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vitamine C (@vitaminec_off)

Depuis qu’elle a remporté ce titre, l’ancienne reine de beauté illumine les écrans. Souvent présente dans Fort Boyard, non pas en candidate, mais en intervenante, elle a de nombreuses cordes à son arc. Peut-être que Michel Cymes et Benjamin devraient s’en inspirer ? À quand une réconciliation en direct sur le plateau de TPMP ? Incapables de mettre de l’eau dans leur vin, ces deux-là semblent aux antipodes. Objeko agite le drapeau blanc. C’est comme le père Noël. Chaque année, on aimerait y croire même si ce genre de miracles n’est pas toujours possible. Si ça peut soulager l’âme des téléspectateurs de les savoir en bons termes, ils devraient faire des efforts. Suite au prochain numéro ! D’ici là, prenez-soin de vous et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de Sud-Radio

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.