TPMP : Béatrice Rosen balance sans détour tout ce qu’elle pense de Géraldine Maillet…

Mercredi 8 juin dans TPMP, Cyril Hanouna a invité Béatrice a dire ce qu'elle pensait d'une de ses collègues chroniqueuses. La jolie blonde a joué la carte de l'honnêteté.

©par Agnès FREMIOT

Comme à son habitude, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs offraient un moment de divertissement aux téléspectateurs ce mercredi 8 juin. Sur le plateau de TPMP, l’animateur a interrogé son équipe sur son état d’esprit. Il a donc demandé à chacun de ses membres comment il allait. Ces échanges se passaient tout à fait normalement jusqu’à ce que Cyril Hanouna s’adresse à Béatrice, la voisine de table de Delphine Wespiser.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beatrice Rosen (@beatrice_rosen)

Les chroniqueurs sont nombreux sur le plateau de « Touche Pas à Mon Poste ». C’est pourquoi les controverses ne sont pas rares. Les fans de l’émission assistent souvent aux disputes de Gilles Verdez et Matthieu Delormeau. Les deux hommes sont rarement d’accord et n’hésite pas à s’insulter face caméras. Mais ce mercredi 8 juin, ce n’est pas entre ces deux-là que nous avons constaté des tensions. L’électricité était présente entre deux femmes : Béatrice Rosen et Géraldine Maillet. Et Cyril Hanouna n’est pas innocent dans cette affaire. Son petit côté provocateur a poussé Béatrice à évoquer ses relations tendues avec sa collègue. Sans plus attendre, Objeko vous révèle ce qu’il s’est dit sur le plateau de TPMP cette semaine.

L’animateur de TPMP ne lâche pas Béatrice Rosen

Cette émission était un peu différente des autres car les chroniqueurs étaient plus nombreux que d’habitude. L’animateur de TPMP a donc demandé à Béatrice si l’entente était cordiale entre elle et l’ancienne reine de beauté. La chroniqueuse a alors répondu qu’elle s’entendait parfaitement avec sa voisine de table. Par ailleurs, elle a révélé qu’elle appréciait chacun des membres de l’équipe. « J’aime beaucoup Delphine. J’aime tout le monde, mais j’aime beaucoup Delphine . » a-t-elle déclaré.

En entendant ces déclarations, Cyril Hanouna a sauté sur l’occasion pour provoquer la jolie blonde. Il lui a donc demandé de dire qu’elle aimait aussi Géraldine. « Franchement, j’apprécie Géraldine. Avant notre prise de bec, je dois dire que Géraldine était vraiment charmante dans les loges à chaque fois que je la voyais. C’est l’une des premières qui a été super accueillante avec moi. » a-t-elle répondu. Mais bien décidé à la pousser dans ses retranchements, l’animateur de TPMP a insisté en la mettant au défi d’annoncer qu’elle aimait beaucoup Géraldine. Calme et sereine, Béatrice à répondu : « Je ne la connais pas suffisamment ! J’aime bien Géraldine autant qu’on peut aimer quelqu’un qu’on ne connait pas forcément beaucoup. »

Malheureusement pour elle, Cyril Hanouna a encore insisté. Il lui a demandé une énième fois si elle aimait vraiment sa collègue chroniqueuse. Poussée à bout, Béatrice a fini par craquer : « Je ne peux pas le dire. Ça serait faux cul de le dire. Je ne sais pas encore. On verra si l’avenir nous le dira. » Présente sur le plateau, Géraldine Maillet a gardé le sourire tout au long de cet échange entre Cyril Hanouna et Béatrice. Ce qui est sûr, c’est que les deux chroniqueuses se connaissent au moins un peu peu puisqu’elles se côtoient sur le plateau de TPMP. Des différends les ont opposés dans l’émission, mais elles ne sont pas pour autant en guerre. Au vu des déclarations de Béatrice, il est peu probable que les deux collègues passent du temps ensemble en dehors du travail.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beatrice Rosen (@beatrice_rosen)

Que s’est-il passé entre Béatrice Rosen et Géraldine Maillet ?

Si Béatrice ne peut pas dire qu’elle aime Géraldine, c’est pour une raison simple. Les fidèles lecteurs d’Objeko le savent, les deux femmes se sont accrochées sur le plateau de TPMP dans le courant du mois de mars de cette année. Le sujet de discorde : le Covid. Ce thème controversé a entraîné un véritable clash entre les deux chroniqueuses. Cette accrochage a été longuement relayé et commenté sur la toile. Il faut dire que les deux femmes ne se sont pas ménagées.

Béatrice a reproché à Géraldine d' »aimer les trucs covidistes » constatant qu’elle soutenait le gouvernement et dénonçant sa prise de position contre les antivaccins. Critiques auxquelles Géraldine a répondu : « Je l’adore, elle est très sympathique, mais je ne partage pas ses idées. Je préfère largement être avec Valérie Bénaïm ». Depuis cet échange sur le plateau de TPMP, les rapports sont devenus tendus entre les deux chroniqueuses. Au vu des propos de Béatrice, on constate que trois mois plus tard, les tensions sont toujours présentes.