TPMP : des images off révélées durant la cyberattaque, Benjamin Castaldi se lâche contre TF1…

Cette semaine, l'émission TPMP ressemblait à une célèbre attraction d'un parc de loisirs. Même Cyril Hanouna en perd son latin. Or, se croyant à l'abri des caméras, son acotyte Benjamin Castaldi va griller son dernier fusible. On vous dit tout !

© C8

À TPMP, Baba n’est pas le plus difficile à gérer. On se trompait totalement. Sans plus attendre, on vous raconte le dérapage de Benji !

TPMP dans la tourmente !

Capture d’écran (c) TPMP (c) C8

Chaque semaine, la rubrique de Sasha Elbaz sème la terreur chez les chroniqueurs. Même Baba ne sait pas à l’avance ce qu’il a déniché comme scoop. En se procurant les rushs de TPMP, il observe ce qui se passe pendant les coupures de publicité ou bien la diffusion des dossiers. Objeko ne compte plus le nombre de malaises qu’il a provoqué à l’antenne. De son côté, ça l’arrange bien de faire le buzz ! Salué par les fanzouzes sur les réseaux sociaux, il ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin. En lui déléguant la présentation du 6 à 7, Baba fait une confiance incroyable à Benjamin Castaldi. Or, gonflé d’orgueil, ce dernier n’est visiblement pas assez méfié de l’eau qui dort… Jugez plutôt !

Panique à bord !

Ce mardi, Cyril Hanouna et ses équipes ne l’oublieront jamais. En effet, à cause d’une panne en régie, l’émission diffusée avant TPMP ne peut avoir lieu. Entre le message d’alerte sur C8 et le communiqué sur les réseaux sociaux, les fanzouzes aimeraient être une petite souris pour savoir comment ça se passe dans le studio. Afin d’amuser la galerie, Benjamin Castaldi prend les choses en main. Totalement déchaîné, il va semer la panique sur le tournage. A-t-il oublié que Sasha Elbaz avait un accès VIP aux caméras ?

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)

Complice avec le public, le papa de Simon essaie de trouver un sujet de conversation joyeux. Pas question d’aborder le décès de Jean-Pierre Pernaut. On le sait, Bernard Montiel n’a pas réussi à contenir ses larmes en direct, inutile de renouveler la chose. Souvent taquiné à cause de ses anciennes expériences, le mari d’Aurore a soudain une idée lumineuse. Et s’il racontait ce qui se passait vraiment à son époque à TF1 ? Au lieu d’évoquer des souvenirs comme il l’a déjà fait à TPMP, il choisit le ton. Il sera volontairement trivial. « On va parler de TF1 qu’on emm*rd* » !

Quelle mouche a piqué le chroniqueur vedette de TPMP ?

Capture d’écran (c) Le 6 à 7 (c) C8

Depuis 2014, le torchon brûle entre TF1 et le chroniqueur de TPMP. Si on ne connaît pas vraiment les causes de la rupture, il faut se rappeler que Benjamin Castaldi a pas mal de casseroles. En devenant le présentateur de la première émission de téléréalité, il fait des vagues. Pour résumer les choses, il confiera aux auditeurs de RTL n’avoir jamais réussi à s’adapter à la ligne éditoriale de la chaîne de Francis Bouygues. En guise d’exemple, il brise le silence et révèle que la direction impose à ses collaborateurs d’être « chic ». Sauf que lui, c’est tout l’inverse. On doit l’accepter tel qu’il est, sinon les vannes fusent. Amusé, il improvise et fait une métaphore édifiante. Elle nous donne une idée de ce paradoxe flagrant. Selon lui, il « sentait trop la f**foune et pas assez le savon. »

Capture d’écran (c) Le 6 à 7 (c) C8

Incontrôlable quand il s’agit d’amuser la galerie et ses invités, Benjamin Castaldi précise qu’il s’en balance du qu’en-dira-t-on. Ce majeur levé, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Comment va réagir C8 lorsqu’elle va se rendre compte que son animateur fait des gestes v*lg*ires ? D’ailleurs, qu’il reste sur ses gardes par pitié.

Oups…rien ne peut ni personne ne peut l’arrêter !


Vu que les équipes techniques travaillent sans relâche, le direct pourrait revenir sans que personne ne s’en aperçoive à temps. En une fraction de seconde, le dernier tacle de Benji fuse. « Ce n’est pas la première chaîne de France, c’est la première chienne » ! Ouf… au moins ça a le mérite d’être clair et net ! Il a une dent contre ses anciens employeurs. Juste après que Sasha Elbaz est montré cet extrait soi-disant confidentiel, il ne sait plus où se mettre. Ce n’est pas faute de l’avoir averti ! Suite au prochain épisode d’Objeko et à bientôt pour de nouvelles aventures !