TPMP : Fabrice Di Vizio dézingue Matthieu Delormeau et Cyril Hanouna, il quitte le plateau

Ce mercredi 23 mars, les fans de TPMP ont assisté à un clash sans précédent sur le plateau de C8. On vous raconte tout !

©programe tv

Sous les projecteurs de Touche pas à mon poste, mercredi 23 mars, ça a chauffé comme jamais ! Fabrice Di Vizio est monté au créneau contre le chroniqueur Matthieu Delormeau. Les deux hommes se sont pris le bec sans pouvoir se réconcilier. Au point que l’avocat a subitement quitté le plateau, après s’en être pris également à Cyril Hanouna !

Fabrice Di Vizio a-t-il pris la grosse tête ? Pour rappel, l’avocat se présente comme candidat aux prochaines élections législatives. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas sû garder son sang froid. Excédé, il a violemment critiqué non seulement à Matthieu Delormeau, mais également à Cyril Hanouna. Est-ce que ça en valait vraiment la peine ?

 

View this post on Instagram

 

A post shared by #TPMP (@tpmptv)

TPMP: anti-vaccin et anti pass sanitaire. Ses polémiques sur le sujet ne sont pas anciennes. Cyril Hanouna l’a quand même gardé comme chroniqueur au sein de son équipe. Pourtant, à plusieurs reprises, l’avocat s’est écharpé avec Matthieu Delormeau.

Une dent contre Matthieu Delormeau ?

TPMP: Ce dernier n’a pas hésité à répliquer. « On a une leçon d’égocentrisme, c’est un truc, mais alors, vous vous nourrissez de votre égocentrisme, vous faites le show en permanence », avait taclé le chroniqueur. « Il y a des gens qui enquêtent derrière et qui chercheraient ce qui se passe autour de vous, Alors lundi j’annonce mon départ, c’est la Madonna du barreau. Puis mardi, j’annonce que peut-être je reviens et attention aujourd’hui il annonce que demain il donnera ses conditions, écoutez bien, soyez à l’écoute ! », avait lâché en effet l’ex-star de NRJ 12.

« On a quelqu’un qui se fout ouvertement de ma gu*ule, et il en est fier parce qu’il se trouve drôle », avait alors rétorqué Fabrice Di Vizio. Et puis, en avril dernier, c’est Benjamin Castaldi qui craquait face à l’avocat qui ne le laissait pas parler. C’était le 13 avril dernier et la question tournait précisément autour du thème « Restaurants, soirées… faut-il être plus dur avec les hors-la-loi ? ».

L’ancien présentateur de Secret Story a tenté de se faire entendre lorsqu’il a pris la parole. Mais le débat était déjà houleux. « Personne ne s’écoute. La question n’est pas de savoir si on est heureux de ce qu’on vit, parce que tout le monde est malheureux ! La question est de savoir comment on fait pour que les choses changent ! Et si chacun fait sa petite soirée, son petit machin… Moi, mes enfants me cassent la tête pour sortir, pour aller en soirée, je lutte en permanence ! (…) C’est un drame. Avec des comportements comme ça, avec lui (Fabrice Di Vizio, ndlr) qui dit : ‘oui, c’est pas grave’ ! ».

 » Mais qu’est-ce qu’il raconte ? »

TPMP: Fabrice Di Vizio lui a aussitôt coupé la parole. « « Mais qu’est-ce qu’il raconte ? », a-t-il en effet lancé. Benjamin Castaldi n’a franchement pas apprécié se faire couper la parole. « LAISSE-MOI FINIR ! », a-t-il alors lâché à l’avocat. En même temps, il a frappé sur la plaque de plexiglass qui les séparait.

Son interlocuteur a accusé le coup. Profondément choqué par ce geste, il s’est mis à hurler :  « Eh oh ! Non mais vous croyez quoi, là ? Cette fois, je ne reviens pas ! Au revoir ! La bande de chimpanzés, c’est bon ! », s’est-il en effet insurgé en se levant de son siège. Puis il a carrément quitté le plateau. Cyril Hanouna a pourtant essayé de le retenir, en vain. « Allez, il va faire son vexé, maintenant ! Il passe son temps à hurler ! Il fait ch*er tout le monde !« , a ensuite lâché Benjamin Castaldi.

« Il y a des gamins qui se suicident ! Tu te crois où ? »

TPMP: Toujours prêt à s’énerver, l’avocat a visé ce 23 mars à nouveau Matthieu Delormeau. A croire qu’il a une dent contre lui ! Il faut dire que le thème de la soirée portait sur les nouvelles contaminations au Covid-19. Maître Di Vizio s’est empréssé de pointer du doigt une omerta autour des conséquences psychologiques du virus notamment sur les jeunes. « Les mesures, ‘je prends, je retire’. Ces mesures en permanence, on fait la grande fête parce qu’on retire, puis on remet. Ces mesures qui sont contradictoires, d’un côté, de l’autre, ces mesures, entre le pass vaccinal, le confinement, le couvre-feu… C’est l’ensemble des choses qui, à un moment donné, ont contribué à un mal-être dans la population », a-t-til en effet fait savoir.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by #TPMP (@tpmptv)

TPMP: Mais Matthieu Delormeau est vite revenu à la charge. « C’est vraiment des caprices de riche… Ça suffit, il y a des pays qui n’ont pas le vaccin, qui sont en train de crever et qui attendent qu’on leur vendent et toi tu dis : ‘Oh il faut le mettre, il faut l’enlever, c’est hyper perturbant’. Arrête c’est un problème de riche ! », l’a-t-il ainsi dézingué.

Il n’en fallait pas plus pour que Fabrice Di Vizio sorte de ses gonds : « Ça suffit ! Oh ! Il se fo*t de moi lui ! Il y a des gamins qui se suicident ! Tu te crois où ? De quoi tu me parles ? Bon ça suffit, c’est bon, qu’est-ce que je fous ici b*rdel de m*rde ?« , a-t-il dit en quittant le plateau. Dans la soirée, il s’est ensuite saisi de son compte Twitter pour critiquer l’absence de réaction de Cyril Hanouna. L’avocat dit avoir saisi l’ARCOM (le gendarme de l’audiovisuel) à ce propos. A suivre…