“Trop hâte ! ”: Christian Quesada prend tout le monde de court, il fait une grande annonce très surprenante

L’ancien maître des 12 coups de midi est sorti de prison. Va-t-il se rendre en Ouzbékistan comme il le programmait ?

“Trop hâte ! ” : Christian Quesada prend tout le monde de court sur Instagram !
© Cédric Perrin / Bestimage

Sur son compte Instagram, Christian Quesada donnait envie à tout le monde avec ces magnifiques paysages. En mars 2019, il postait en effet d’extraordinaires clichés de l’Ouzbékistan. Il s’agissait alors de sa prochaine destination.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christian Quesada (@chris12mdm)

« Prochaine destination ! Trop hâte ! », s’était-il réjoui en légende de ce post. Mais le destin en a voulu autrement. En effet, il a rapidement été placé en détention. Puis le 8 avril 2020, la justice française l’a condamné à 3 ans de prison ferme pour corruption de mineures et détention d’images pédopo*nographiques.

Aujourd’hui libéré, l’ancien champion des Douze coups de midi aurait quitté le département de l’Ain. Les rumeurs disent même qu’il aurait changé de look. Découvrez vite s’il s’apprête à partir pour les contrées lointaines !

L’ancien chouchou de Jean-Luc Reichmann

Il est passé de la lumière aux ténèbres. Chez Objeko, on a du mal à croire qu’il sera déjà de retour à la télévision. Christian Quesada s’est hissé au rang de maître des Douze coups de midi, empochant au passage 800 000 euros. Mais sa célébrité a disparu aussi vite quand on a découvert son vrai visage.

En 2019, le public découvre que Christian Quesada est accusé de corruption de mineurs et de détention et diffusion d’images pédopo*nographiques. Condamné à une peine de prison, ce fut un véritable soulagement pour les victimes comme pour Jean-Luc Reichmann. Mais à la stupéfaction de tous, l’ancien candidat vient déjà de sortir de prison, le 27 mars 2021.

La dernière fois qu’on avait entendu parler de lui, c’était dans l’affaire TPMP. Il écrit une lettre acérée à Cyril Hanouna et sa clique.

L’ancien maître des Douze Coups de midi voulait répondre à l’équipe de TPMP qui se serait acharnée sur lui. Il s’était fait connaître dans les Douze Coups de Midi. Christian Quesada avait ravi le public en devenant l’un des plus grands maîtres du jeu. Mais depuis avril 2020, les choses ont bien changées. Condamné à trois ans d’emprisonnement ferme pour « corruption de mineures » et « détention d’images pédopo*nographiques », Christian Quesada était en train de purger sa peine à Bourg-en-Bresse.

“Christian Quesada sort du silence”

Le prisonnier avait fait profil bas jusque-là mais ensuite, il avait décidé de prendre la parole pour remettre Cyril Hanouna à sa place. Il a écrit une lettre au producteur de l’émission Guillaume Genton. Mercredi 16 septembre, c’est Cyril Hanouna qui a lu à voix haute la lettre de l’ancien chouchou de Jean-Luc Reichmann.

La production avait teasé sur cette lettre : « Christian Quesada sort du silence dans une lettre adressée au producteur Guillaume Genton. Il sera ce soir sur le plateau de Touche pas à mon poste”, pouvait-on lire sur leur compte twitter.

Les reproches de Christian Quesada

A l’origine de cette lettre, le documentaire réalisé par Guillaume Genton sur l’affaire Quesada : « Pensez vous que je vais consacrer du temps à quelqu’un travaillant pour une chaîne où, depuis 15 mois, vous n’avez de cesse de manier lynchage médiatique, insultes, diffamation pure et simple, et pire, calomnie, au mépris de la plus élémentaire présomption d’innocence« , écrit-il dans sa lettre.

Le pédo*hile a tenté de minimiser ce pour quoi il a été condamné en rappelant qu’il n’est pas le pire criminel de France. « Je vous rappelle que les faits pour lesquels j’ai été interpellé sont certes graves, condamnables (et donc condamnés) restent des délits passibles de la correctionnelle, qui, par un aveuglement haineux (motivé par une course au buzz) se sont transformés en un procès cathodique plus virulent que pour Fourniret, Lelandais ou Abdeslam”.

Visiblement blessé par la couverture médiatique dont il a fait l’objet sur C8, il ajoute : « Vous remercierez votre patron (Cyril Hanouna) pour cette phrase collector (à propos de Michel Cymes) : ‘Je suis contre l’acharnement médiatique’. NON MAIS LOL QUOI. »

« Vos collègues demandent la peine de mort »

Christian Quesada a détaillé ses reproches aux chroniqueurs : « Comment peut-on tolérer que sur votre plateau, (et donc cautionner) que certains de vos collègues demandent la peine de mort ou 20 ans de réclusion criminelle sans qu’à aucun moment quelqu’un n’intervienne pour ramener à la raison ces invraisemblables divagations », déclare-t-il ainsi dans sa lettre.

La réaction de Cyril Hanouna

« C’est vrai qu’on a fait énormément de choses sur Christian Quesada mais c’était une affaire – on parle de médias – qui nous concernait et qui concernait les téléspectateurs », reconnaît en effet l’animateur de C8. « On avait même envisagé de faire ‘Qui peut battre Christian Quesada’ et on voulait développer un jeu avec lui donc on a été tous choqués et abasourdis quand on a appris ce qui s’était passé et de quoi il avait été accusé, donc on a traité l’affaire qui rebondissait chaque jour”. Christian Quesada va-t-il ainsi écrire une nouvelle lettre pour lui répondre ?

Dans les mailles de la justice pour un certain temps !

Après cette affaire, on ne s’attendait en tous cas pas à voir Christian Quesada sortir aussi tôt de derrière les barreaux. L’interprète de Léo Mattéi a très vite réagi dans Télé Star. « La justice a parlé et ce n’est plus mon histoire. Il a fallu que je prenne de la distance, ce que j’ai fait depuis longtemps », a-t-il ainsi témoigné.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christian Quesada (@chris12mdm)

Une chose est sûre, Christian Quesada n’est pas sorti des mailles de la justice française. Il doit respecter son suivi socio-judiciaire. Il est en effet inscrit au FIJAIS, le fichier des auteurs d’infractions se*uelles. Cela l’empêchera-t-il de partir à l’étranger ? Oui car pour le moment, il a l’interdition formelle de partir à l’étranger.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.