Un couple a adopté deux enfants pour les assassiner, révélations glaçantes !

Ce crime au parfum de mystère est en attente de verdict en ce moment-même, on vous dit tout

©dreamstime

Il y a des crimes qui marquent les esprits plus que d’autres. C’est notamment le cas de ceux impliquant des enfants, et encore plus lorsqu’il s’agit d’enfants en bas âge. L’histoire que la rédaction Objeko vous relate aujourd’hui est un mystère qui tient en haleine les États-Unis depuis plus d’un an. Impliquant deux enfants adoptés, leurs parents adoptifs, ainsi que leur père biologique, ce mystère est aujourd’hui sur le point de connaître son dénouement judiciaire. Nous revenons pour vous sur les détails de ce crime sordide.

Ces parents d’enfants adoptifs lancent l’alerte sur leur disparition

La disparition d’enfant fait toujours grand bruit. On se rappelle avec effroi l’affaire du petit Grégory, ou plus récemment la disparition de la petite Maddie au Portugal. Ces crimes passionnent autant qu’ils terrifient. Qui oserait s’en prendre à un enfant, incarnation même de l’insouciance et de l’innocence ?

Le 21 décembre 2020, c’est pourtant ce genre d’histoire sordide qui s’est déroulé aux États-Unis et plus précisément à Bakersville, dans l’État de Californie. 

Alors que le monde entier s’affairait à fêter le premier Noël en isolation, Trezell et Jacqueline West, un couple de résident de la ville, déclarent la disparition de leurs deux enfants adoptifs, Orson, 3 ans, et Orrin, 4 ans. Ces derniers jouaient dans le jardin familial, avant de disparaître sans laisser de traces.

La police met directement de grands moyens en place pour retrouver mes deux bambins. La presse locale s’en mêle, aidant à diffuser les avis de recherche. Les habitants de Bakersville sont consternés et attristés par ce qui pourrait bien être un crime commis envers des enfants en bas âge. On imagine en effet mal comment deux si jeunes garçons pourraient avoir pris la fuite tout seuls… c’est ainsi le début d’une très longue enquête. 

Un crime sans corps

La police de la ville de Bakersville, Californie, a mis tous ses moyens à dispositions afin de retrouver Orson et Orrin, les fils adoptifs de Trezell et Jacqueline West.  Dans ce genre de disparition où un crime est fortement possible, les premières heures sont cruciales. C’est là que l’on a le plus de chance non seulement de retrouver les potentielles victimes, mais également de les retrouver vivantes.

Toutefois, malgré tous les efforts déployés, Orson et Orrin restent introuvables. La police d’État s’en mêle et l’affaire prend une tournure nationale. Dans ce genre de situation, il existe plusieurs possibilités. Les enfants peuvent avoir bien entendu disparu d’eux-mêmes et avoir été victime d’un accident. Ils peuvent être tombés dans un puits ou dans un endroit caché. Toutefois, la piste du crime est plus probable, et privilégiée. Les deux bambins ont pu avoir été enlevés, et on a pu atteindre à leur vie. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Catalina Lupsa (@catalina_lupsa)

Toutefois, la police se retrouve dans l’impasse. Les enfants n’ayant pas été retrouvés, il est difficile de s’assurer

qu’un crime ait bien été commis, et encore plus de trouver un coupable… plus d’un an après leur disparition, Orson et Orrin sont toujours introuvables et plus personne ne s’attend à les retrouver vivants… malgré l’incertitude concernant ce possible crime, le procès concernant la disparition des enfants est ouvert par la justice américaine. 

 

Les parents mis en examen pour le crime sur leurs fils adoptifs

Les parents adoptifs d’Orson et Orrin se retrouvent devant la justice du comté de Kern, en Californie, dont dépend Bakersville. Ils sont inculpés d’homicide second degré et de maltraitance. C’est le père biologique des deux bambins qui a déposé la plainte. Même s’il s’agit d’un crime sans corps, cela n’empêchera pas le procès d’avoir lieu. Cela est plus courant qu’on ne le pense. L’affaire Delphine Jubillar, l’infirmière du Tarn disparue depuis 2 ans, est d’ailleurs lui aussi en cours d’instruction alors que le corps de la jeune femme n’a jamais été retrouvé. Son mari Cédric, inculpé pour le crime, clame toujours son innocence.

Trezell West et sa femme devant la justice
Source : Court du comté de Kern

Et c’est également ce que clament les parents adoptifs d’Orson et Orrin. Tout comme Cédric Jubillar, ils sont incarcérés en attente du procès, sans possibilité de libération sous caution. La justice américaine fonctionnant différemment de la justice française, un non-lieu pour un crime sans corps n’est pas si évident que cela. Ce sera au couple de parents adoptifs, Trezell et Jacqueline West, de prouver leur innocence, et non au plaignant de prouver leur culpabilité. Nous devrions en savoir davantage sur ce procès très attendu dans les prochains jours. L’équipe de rédaction objet vous tiendra informée des prochains rebondissements dans cette affaire sordide qui émeut  et tient en haleine l’Amérique entière.  Affaire à suivre…