Un enfant de 2 ans meurt noyé alors que sa mère faisait des photos osées pour ses followers…

La mort de cet enfant a suscité l’émoi et l’indignation, nous revenons pour vous sur les faits

©dk news

La mort tragique de cet enfant, le jour de la Saint-Valentin, a choqué la toile. En plus du chagrin et de l’émotion, la colère gronde concernant les circonstances entourant le tragique incident, et la profession très sulfureuse de la mère de petit garçon. L’équipe Objeko vous raconte tout dans cet article.

L’histoire tragique de cet enfant de 2 ans mort noyé

Cette Saint-Valentin a été un drame incommensurable pour le modèle de charme Wiyada Pontawee, plus connu sous son nom de scène “Soda”. Le décès d’enfants est toujours extrêmement tragique. Ainsi, l’équipe Objeko préfère vous prévenir que cette histoire peut heurter la sensibilité de certains lecteurs. 

Cette triste histoire se déroule à Pattaya, ville balnéaire très réputée en Thaïlande. Wiyada Pontawee est un modèle de charme local qui connaît un franc succès sur Onlyfans. Elle opère également sur d’autres sites pour adultes, sur lesquels elle poste des photos et des vidéos assez osées. 

Le 14 février 2022, Wiyada Pontawee, son mari, et leurs enfants, se retrouvent dans une villa louée justement dans le but de faire un shooting photo. Il y a également d’autres modèles présents, eux-aussi dans le but de prendre des photos et vidéos de charme. Tandis que les adultes font un barbecue arrosé de whisky, les enfants barbotent tranquillement dans la piscine de la villa. Wiyada Pontawee prend plusieurs photos en extérieur, puis le beau monde rentre à l’intérieur de la villa pour une autre série de photos.

C’est alors qu’un bruit suspect provenant de la piscine interpelle le père de famille, qui est aussi le photographe. Il se précipite vers la piscine, et découvre son enfant de 2 ans, Chawanakon, inconscient dans la piscine. Les secours sont appelés, mais il n’y a rien à faire. Le bambin est malheureusement décédé. 

L’enquête concernant la noyade du pauvre enfant

La famille du pauvre enfant noyé a été entendue par les forces de l’ordre thaïlandaises. Ils sont bien évidemment effondrés après ce tragique accident. Wiyada Pontawee, le père de Chawanakon, a déclaré : “Je n’ai plus envie de vivre. Je prie pour que mon fils revienne à la vie”. Le petit garçon était à deux jours de fêter son troisième anniversaire. 

Les parents ont déclaré être en train de travailler lorsque l’accident s’est produit. Ils n’avaient pas leurs enfants en vue au moment des faits, étant à l’intérieur de la maison. On ne sait toutefois pas s’ils étaient en train de filmer une scène de charme ou pas au moment des faits. 

L’accident a choqué et peiné la population Thaïlandaise toute entière. De nombreuses voix se sont également soulevées contre les parents, jugés non seulement irresponsables d’avoir laissé leurs enfants sans surveillance dans une piscine mais aussi de les avoir amenés sur un tournage de charme en premier lieu. 

Malheureusement, la Thaïlande est connue pour son commerce tourné autour du charme. Ce pays a une population assez pauvre, et beaucoup de familles dépendent entièrement de ce commerce très sulfureux. Les autorités locales ont indiqué qu’elle ne procéderait pas à de plus amples investigations, classant la mort comme accidentelle.

Onlyfans : la plateforme sulfureuse

De nos jours, il existe des réseaux sociaux pour tous les goûts, et pour tout le monde. Il y a bien sûr les traditionnels Facebook, Instagram ou encore Snapchat. À l’abri du regard indiscret des enfants, d’autres réseaux sociaux fleurissent. C’est notamment le cas d’Onlyfans, une plateforme qui a connu un immense succès, et une polémique toute aussi grande et rapide.

la mere de l'enfant noyé travaillait sur Onlyfans
Logo du site Onlyfans

À la base, Onlyfans est pensé pour permettre à des fans d’artistes, de sportifs, ou tout autre type de célébrités, de s’abonner à leur page pour accéder à du contenu exclusif. Très vite, la plateforme s’est retrouvée envahie par les modèles de charme, ce qui a été en grande partie la cause de son succès. Wiyada Pontawee, la mère du petit enfant mort noyé, faisait elle aussi partie de ce réseau social sulfureux. 

Il y a peu, la polémique autour des modèles de charme a été si grande que la plateforme a annoncé vouloir interdire tout contenu explicite, afin de redorer son image. Face aux pressions venant des créateurs de contenu comme des utilisateurs, Onlyfans a toutefois décidé de faire marche arrière. C’est qu’il s’agit d’un marché très juteux ! Onlyfans a entre 150 000 et 200 000 abonnés, et génère plus de 5 milliards de dollars annuels pour ses créateurs, dont beaucoup dépendent de la plateforme pour leurs revenus. Le succès n’est donc pas près de s’arrêter, quoi qu’en disent les bien-pensants…