Un SDF de 44 ans logé par une mère de famille agresse sexuellement son fils de 4 ans…

La mère de famille est rongée par la culpabilité, mais elle ne pouvait pas imaginer un tel scénario. On vous explique ce qu'il s'est passé dans son domicile avec son petit-garçon et la condamnation qu'il doit réaliser.

© shutterstock

Le drame s’est produit pendant le mois de février dernier. Certaines personnes ont le cœur sur la main et ne se méfient pas… Pourtant… le mal est partout ! En effet, certains individus sont la bonté incarnée, mais cela peut parfois se retourner contre eux. C’est ce qu’il s’est passé pour la mère de ce petit garçon de quatre ans. Cette dernière a bien voulu venir en aide à un ami SDF. Pendant que l’homme de 44 ans se trouvait à son domicile et qu’elle-même était absente, il a agressé sex*ellement le fils de son amie qui lui a tendu la main… On vous raconte l’enfer de cette famille.

Un SDF condamné pour agressions sex*elles sur le fils de son amie…

Ce mardi 5 avril 2022, un SDF âgé de quarante ans est passé devant le juge en comparution immédiate au tribunal de Lorient. Les faits reprochés sont une agression sex*elle sur un garçonnet de seulement 4 ans. Les actes commis et punissables par la loi se sont déroulés le 15 février dernier. Cela faisait déjà plusieurs mois que la mère de famille l’hébergeait gracieusement pour l’aider. Alors, la mère de famille n’a certainement pas pensé au pire. Elle a fait confiance à son ami et elle s’est absentée en laissant dans son domicile le SDF et son petit garçon.

Hélas, quand la maman fait son retour dans son logement, c’est le choc pour elle ! La scène est horrible et elle n’en croit pas ses yeux. Elle arrive dans la chambre de l’enfant et le découvre le pantalon baissé, d’après les informations de nos confrères chez Télégramme. L’homme de 44 ans était accroupi devant le petit garçon.

Un état de choc pour la mère et l’enfant

Le petit garçon était aussi sous le choc. Il fera les révélations suivantes à sa mère au sujet de son ami SDF. Le coupable « lui a touché le zizi et les fesses ». Les paroles de l’enfant seront confirmées par l’homme de 44 ans devant les forces de police. Le procureur adjoint Bastien Diacono fut consterné par ce drame. Il a expliqué  » une frayeur rétrospective sur ce qu’il se serait passé si la mère de famille ne l’avait pas surpris ».

« Une maman qui se culpabilise d’avoir fait entrer le loup dans la bergerie et de lui avoir tendu la main », poursuit alors Chantal Pellier-Bihouis, l’avocate de la mère de famille. Ces sources et déclarations ont été partagées par les journalistes de Télégramme. En effet, il va être difficile pour cette maman d’accepter la triste vérité et de tourner la page. La culpabilité doit être très forte, mais elle ne peut pas se reprocher d’avoir un bon fond…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mister O (@mro_dessine)

Le SDF risque 18 mois de prison ferme

L’homme sans-abri de 44 ans s’appelle Said Khiter. Pendant son jugement en début de semaine, il avouait des choses horribles. En effet, le SDF a expliqué « avoir eu envie de l’enfant ». Comme s’il s’agissait d’un prédateur et de sa proie. Même si cela ne minimise en rien les faits reprochés, il a confié que c’était la première fois qu’il faisait ça. Alors, mardi dernier, il a été jugé coupable et doit effectuer 18 mois de prison ferme et il doit se faire suivre par des spécialistes pendant cinq ans.

En plus, le juge du tribunal de Lorient lui interdit tout contact avec la mère et l’enfant victime. Il ne peut plus habiter ou séjourner dans la région du Morbihan ni voter pour les cinq prochaines années. Enfin, le SDF de 44 ans est inscrit dans le fichier national des délinquants sex*els.

Étiquettes