Une adolescente adopte un chaton : tout bascule quand il grandit, le choc de la famille !

Qu'on se le dise, les deux volets des Gremlins ont laissé des traces dans notre inconscient. Quand vous allez découvrez l'histoire de ce chaton, vous allez tomnber à la renverse. C'est parti, Objeko vous raconte tout dans les moindres détails !

© Capture Facebook

Le chaton est l’animal le plus convoité. À cause de sa douceur et du look, on l’adore. Or, pour cette famille, tout va déraper !

Un chaton pas comme les autres

Qu’on habite dans un appartement ou bien une maison avec jardin, le chaton s’adapte à tous les cas de figure. En effet, contrairement au chien, il ne sollicite pas son propriétaire pour prendre l’air plusieurs fois par jour. Et ça, c’est plutôt pas si on n’a pas le temps matériel pour faire de grosses promenades en semaine. C’est pourquoi, afin d’effectuer ses besoins naturels, il se rend dans sa litière. Et s’il en a le courage, il met le nez dehors à la nuit tombée. Capable de se repérer rapidement dans un quartier, son indépendance est l’une de ses principales qualités. Lorsque Dasha a évoqué l’idée d’avoir un animal de compagnie, sa famille a tout de suite validé son projet. Hélas, une fois sur les lieux de l’adoption, tout s’effondre avec perte et fracas. Entre le plus adorable et le plus bizarre, son cœur balance ! Finalement, la génitrice de l’adolescente finit par avoir le dernier mot. Elle ne sait pas encore qu’un terrible drame va se produire sans qu’aucune des deux ne puisse intervenir.

Un étrange phénomène

Après avoir regardé à la loupe ce chaton, son allure intrigue autant qu’elle fascine. Néanmoins, si jamais il s’égare dans le coin, ça sera nettement plus facile de le retrouver sain et sauf. Face à cet argument de taille, la petite famille finit par se faire une raison. Donc, ils rivalisent d’ingéniosité pour l’aider à se sentir à l’aise. Ils investissent dans des accessoires afin qu’il s’amuse. De plus, ils testent toutes sortes de nourriture pour qu’il prenne des forces. Bien entendu, à tour de rôle, chacun procède au changement régulier de sa litière. Cher lecteur d’Objeko, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, le félin possède des taches dignes d’un… dalmatien. Et le pire dans tout ça, c’est qu’elles s’alternent avec des poils.

À l’instar de chaque chaton, les voir grandir n’est jamais agréable pour les propriétaires. En effet, c’est comme quand un enfant commence à parler et à se débrouiller seul. Au début, on est attendri. Puis on regrette le temps où ils avaient tant besoin de notre soutien. Du côté de l’animal, l’aspect physique soulève mille questions. Même le vétérinaire ne comprend pas pourquoi il perd son doux pelage et qu’il maigrit à vue d’œil. Non, l’équipe d’Objeko tient à vous rassurer. Ce n’est pas une maladie et encore moins d’une caractéristique liée à son pedigree.

Et là, pour la propriétaire du chaton, c’est la douche froide !

Chez les Égyptiens, le chaton était considéré comme une véritable star. Souvent dessiné sans ses poils, on arrive un peu prêt à se faire une idée de son allure majestueuse. Par conséquent, une fois qu’elle a identifié toutes les sortes, Dasha est dubitative. Elle a beau retourner le problème dans tous les sens ou associer deux races entre elles, elle demeure incapable de piger sa transformation. Or, en Russie, un événement majeur de l’histoire est ancré dans toutes les mémoires. Survenue il y a presque 40 ans, la catastrophe de Tchernobyl a encore des conséquences sanitaires aujourd’hui. Aussi, peut-être que l’amour de sa vie était concerné par la tragédie ? Le mystère reste entier. En tout cas, si Sherlock Homes était dans les parages, ça serait une piste à explorer en priorité !

Toujours est-il que la jeune adolescente finit par tolérer son chaton tel qu’il est. Et c’est sans doute ça la morale de ce conte de fées. Tant pis s’il ne plait pas à tout le monde. C’est le sien ! En acceptant de l’adopter dans son quotidien et dans son cœur, elle va le chérir aussi longtemps qu’elle le peut. D’ailleurs, les experts de félin précisent souvent qu’ils ont un sixième sens. Capables de détecter la tristesse, ils n’hésitent pas à venir ronronner contre nous. Ce genre de détails mérite largement que l’on s’y attarde. Si vous n’avez pas encore eu la chance d’en posséder un, vous ne sortirez pas indemne de cette expérience. Donc, vous savez ce qui vous reste à faire ! À l’instar de Jean-Luc Reichmann qui ne peut pas se passer de sa chienne à trois pattes Donna, rendez-vous à l’antenne de la SPA la plus proche de chez vous. Même s’ils ont quelques défauts, c’est ça qui fait leur charme ! Ne les abandonnez pas au bord de la route… ils ont besoin de nous et la réciproque est vraie !