Une fillette de 8 ans va voir sa soeur dans son berceau et c’est le drame ! Glaçant

La mort subite du nourrisson n'est pas une légende et inquiète de nombreuses familles. La vie de la famille Muswere-Enagbonma a changé du jour au lendemain après la macabre découverte faite par la toute jeune Jamima.

© Fé Ngô / Unsplash

Un enfant de 4 mois meurt dans son sommeil

Jamima est une fillette de huit ans comme les autres, très proche de sa sœur, Jessamy. Même si ce bébé n’a que quatre mois, Jemima est déjà proche d’elle. Elle aime s’occuper d’elle, vérifier qu’elle n’a besoin de rien, et que tout va bien. Alors que ses parents reçoivent des invités, elle décide de jeter un coup d’œil dans le berceau de sa sœur. Elle croit d’abord que sa sœur est endormie. Mais en s’approchant, elle fait une découverte traumatisante : la jeune Jessamy est morte, sans bruit, alors qu’elle dormait. 

Fait divers: Emportée par la mort du nourrisson, Jessamy laisse toute une famille face à l’incompréhension. La mort du nourrisson ressemble à une légende, à une rumeur créée pour inquiéter les parents. Mais c’est pourtant une sombre réalité. En France tout comme aux États-Unis, c’est la première cause de mortalité des enfants de moins d’un an. On compte aujourd’hui 400 décès par an rien qu’en France.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justine Boudin (@ju_mamandejadecome)

Les parents se rappellent de ce terrible jour

Les deux parents, Charles et Pauline, se rappellent comme si c’était hier de ce terrible jour où leur vie a basculé. « J’avais peur que dans une maison pleine, nous n’entendions pas Jessamy, si je la laissais à l’étage, explique Charles. Ce jour-là, des invités sont attendus à la maison. « Donc je l’ai posée dans le bureau du rez-de-chaussée, sur un lit complètement plat et sur le ventre. » Or, il est vivement conseillé de ne jamais coucher un bébé sur le ventre, mais toujours sur le dos. C’est le moyen le plus efficace de limiter les risques de voir son enfant décéder dans son sommeil.

Fait divers: Peu de temps seulement après que le bébé soit couché, sa sœur décide d’aller jeter un coup d’œil : « Elle ne supportait pas d’être trop longtemps éloignée de Jessamy et elle est allée voir si elle allait bien, nous apprend Pauline. Elle l’a trouvée sans vie. Jemima était une grande sœur typique et elle adorait Jessamy ; c’était d’autant plus excitant que c’était sa deuxième sœur après quatre frères. »

« Jessamy était la plus jeune, elle était en très bonne santé et grandissait très bien. Les plus grands l’aimaient profondément et Jemima était comme sa deuxième maman. Elle n’était jamais trop loin d’elle. »

Fait divers : les deux parents veulent aider les autres familles

Fait divers : De ce traumatisme, la famille veut sortir grandie. Mieux encore, elle souhaite aider les autres familles, afin que ce genre de drames touche le moins de personnes possibles. Ainsi, les deux parents ont créé deux entreprises en hommage à leur bébé disparu : Jessamy Solutions et Jessamy Platinum Homecare. Leur but est simple : ils souhaitent offrir des soins infirmiers à domicile et développer les services avec du personnel de soin du Nord-Ouest de l’Angleterre.

« Nous souhaitons que nos entreprises perdurent pour elle (Jessamy, ndlr), et pour nos autres enfants. Nous espérons les leur transmettre lorsqu’ils seront plus vieux. Et plus que tout, nous souhaitons nous assurer que le nom et la mémoire de Jessamy ne seront jamais oubliés« .

Fait divers : comment éviter la mort subite du nourrisson ?

Certaines astuces à connaître limitent les risques de voir son enfant être frappé par la mort subite du nourrisson. Dans un premier temps, comme vu plus haut, il faut faire dormir son bébé sur le dos. Choisissez un matelas ferme et plat, sans oreiller ni édredon. Il ne faut pas surchauffer la chambre du bébé. La température idéale tourne autour de 19/20 degrés. Les cas semblent plus élevés chez les bébés qui se sont développés dans le ventre d’une mère fumeuse. Il est impératif d’arrêter la cigarette pendant les neufs mois de grossesse. Si vous le pouvez, faites chambre commune avec votre bébé et allaitez votre enfant. Enfin, donnez une sucette à votre bébé.

Toutes ces astuces sont données par des médecins qui étudient le sujet et qui font en sorte que le moins de parents possibles ne vivent ce deuil impossible et incompréhensible lié à la mort d’un enfant, surtout si jeune.