Vacances scolaires: Seront-elles annulées ou pas? Le débat reste entier!

Alors que la Covid-19 continue de tuer en masse, les vacances scolaires de février risquent d’être une période cruciale. On vous dit tout !

Vacances scolaires: Seront-elles annulées ou pas? Le débat reste entier!
Nicolas Messyasz / Sipa

Tout savoir sur ces vacances scolaires hors-normes

Simple report ou homogénéité des zones ?

Objeko pensait que l’année 2021 allait nous permettre de souffler. Malheureusement, l’arrivée du variant britannique en fin d’année ainsi que le sud-africain ou brésilien nous a conforté dans l’idée que nous allons devoir vivre avec ce méchant virus. En fait, au train où vont les choses, personne ne sait si les deux doses de vaccin suffiront à nous garantir une immunité sanitaire. Plus le temps passe et plus les enfants et étudiants arrivent à saturation. Du reste, avec ce lourd protocole, comment faire pour essayer d’avoir une existence normale pendant les vacances scolaires ?

Au sommet de l’État, on veut à tout prix éviter un troisième épisode de confinement. Qu’il soit strict ou souple, personne ne sait s’il aura un impact positif ou pas. Donc, Emmanuel Macron et ses équipes misent plus sur la responsabilité des Français. Alors qu’un vent de contestation souffle dans le reste de l’Europe, les vacances scolaires pointent le bout de leurs nez. Comment faire pour éviter que la saturation des hôpitaux dans certaines régions ? Objeko suit la situation de très près tant elle se gère seconde après seconde. Hélas, pour l’heure, qu’aucun consensus ne soit trouvé.

Vers la fin du conseil Scientifique ?

Depuis quelques semaines, on sent bien que les membres de cette institution ne sont pas d’accord avec l’Etat. Pire, ces derniers voient bien que les chiffres augmentent. D’abord, il y a la menace des reprogrammations d’opération. Puis, quand les lits de réanimation viennent à manquer, on essaie de dispatcher dans des régions voisines moins envahies. Or, avec les vacances scolaires, les variants risquent fort d’envahir tout le territoire national. Montés à presque 40%, ils pourraient devenir bientôt majoritaires. Objeko se demande quel le remède le plus adapté !

Quant aux vaccins, après les avoir critiqué, il faudrait maintenant pouvoir qu’une partie de la population fragile puisse les faire. Et le pari est loin d’être gagné. Du reste, le report de certaines injections a fait couler beaucoup d’encre au sein de la majorité. En ce qui concerne l’opposition, elle s’en donne à coeur joie de voir comment se passent les choses. Même dans des grandes villes comme Paris, il faudra attendre le printemps pour apercevoir l’ombre d’une seringue. De son côté, Emmanuel Macron tient le cap…mais jusqu’à quand ? Il assure aux Français qu’on sera tous vaccinés d’ici les vacances scolaires d’été. Le compte à rebours est lancé !


Avatar

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.