Vêtement connecté : les ventes ont doublé en 2015

Selon l’institut GfK, le marché des wearables a connu en 2015 une forte hausse de valeur. En revanche, le volume  des ventes n’a pas atteint les attentes des entreprises. Le secteur pourrait décoller dès cette année. 

L’année dernière, le marché français des wearables a rapporté 140 millions d’euros. En 2014, la somme s’élevait à 40 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a donc été multiplié par 3,5 en un an.

En termes de volume, 800 000 accessoires connectés ont été vendus en 2015, contre 400 000 en 2014. Le nombre de ventes a donc été multiplié par 2. Toutefois, ce résultat reste décevant pour les constructeurs qui espéraient dépasser le million d’exemplaires écoulés.

Cette progression modérée s’explique par plusieurs facteurs. Il existe tout d’abord un décalage entre les attentes des consommateurs et les produits proposés sur le marché. Les priorités des français sont la santé à 31%, l’activité physique à 30% et le coaching à 14% (voir l’étude sur les attentes des français et l’iot en 2016).

Un marché encore méconnu

Il semble que la plupart des bracelets connectés et autres trackers actuellement disponibles à la vente répondent à ces critères. Pourtant, 32% des Français n’ont jamais entendu parler de ces appareils. 33% sont incapables d’en donner une définition.

ventes-wearables

Le problème vient donc peut-être d’un manque de communication et de publicité. D’ailleurs, un traqueur d’activité sur deux est vendu en Île-de-France. Les autres grandes villes ne semblent pas suffisamment informées au sujet de ces nouvelles technologies.

Des freins à l’achat

En outre, plusieurs freins à l’achat continuent à restreindre l’essor du marché. La crainte pour les données personnelles, le prix trop élevé et le manque d’utilité sont les principaux motifs cités.

La montre connectée jouit d’une plus grande popularité, puisque 48% des consommateurs connaissent bien ce type de produit. Les critères d’achats sont principalement l’autonomie (60%), les fonctionnalités (56%) et la taille/qualité de l’écran (46%).

En ce début d’année 2016, les divers constructeurs ont d’ores et déjà pris connaissance de ces exigences. Leur stratégie de communication et la conception de leurs produits sont désormais adaptés. Cette année, les ventes de wearables devraient donc atteindre 1,5 million d’unités, toujours selon GfK.

Quels sont vos critères d’achat et vos freins concernant les wearables ?

Source

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply