Vêtements connectés : le futur de l’internet des objets ?

Encore méconnus du grand public, les vêtements connectés sont de plus en plus nombreux. Pour plusieurs spécialistes du marché de l’internet des objets, ce type d’appareils pourrait surpasser les montres intelligentes et les bracelets connectés d’ici quelques années seulement.

À l’heure actuelle, le marché des objets connectés est principalement axé autour des montres et des bracelets connectés. L’industrie est dominée par Fitibit et ses trackers d’activité, tandis que l’Apple Watch s’impose parmi les autres smartwatches. Toutefois, pour beaucoup d’experts, le futur des wearables pourrait prendre une toute autre direction : celle des vêtements connectés.

Derrière le terme « smart clothing », se cache un marché naissant encore inconnu d’une large partie du grand public, sur lequel aucun produit ne se distingue encore véritablement. Les vêtements connectés sont, en apparence, des vêtements ordinaires. Ils dissimulent néanmoins des capteurs divers similaires à ceux embarqués par les montres et bracelets connectés. Ils se connectent aux smartphones, et permettent de collecter et de relayer toutes sortes d’informations sur le porteur, concernant son activité ou son état de santé.

Quelques exemples de vêtements connectés

Par exemple, Sensoria propose des chaussettes de running capables de suivre les courses à pied de façon plus précise qu’un bracelet connecté. Elles sont dotées de trois capteurs de pression afin de compter les pas, de mesurer la distance parcourue et le temps écoulé. L’application peut ensuite analyser les données et donner des conseils à l’utilisateur pour améliorer ses performances et éviter les blessures.

sensoria

Athos quant à lui a créé une panoplie complète permettant de détecter quels muscles travaillent le plus durant un entraînement physique. Une fonctionnalité qui peut s’avérer très utile pour les personnes désirant développer certaines parties précises de leur corps.

athos

Dans un autre genre, les vêtements connectés peuvent également permettre d’effectuer des paiements sans contact. L’Écossais Lyle & Scott a annoncé l’année dernière une veste compatible NFC, permettant aux porteurs de payer leurs achats de la même manière que l’autorise Apple Pay avec l’Apple Watch. Le Coréen Samsung a quant à lui lancé un costume NFC, cependant limité au déverrouillage d’un smartphone Galaxy. 

Les vêtements connectés doivent être des vêtements ordinaires

La plupart du temps, les vêtements connectés ressemblent à des vêtements normaux. Les capteurs sont intégrés à l’intérieur de la doublure, évitant au porteur d’avoir à cacher son équipement technologique, comme c’était le cas avec le Google Glass par exemple.

Selon Florian Miguet, CEO et fondateur de Clim8, une startup spécialisée dans les vêtements chauffants, les objets connectés ont gagné un degré d’intelligence supplémentaire avec les vêtements connectés. Le chef d’entreprise souligne que, jusqu’à récemment, l’internet des objets se limitait à des bracelets capables de compter les pas et les calories brûlées. Il revenait ensuite aux utilisateurs et aux constructeurs la tâche de trouver la meilleure façon d’interpréter et d’exploiter ces données.

Désormais, les capteurs peuvent être intégrés aux vêtements en toute discrétion et peuvent lire avec précision les données corporelles pour ensuite interagir avec des outils numériques sur les smartphones. Les téléphones et les vêtements sont donc en perpétuelle communication afin d’interpréter quand et comment réguler la température du corps, dans le cas des habits proposés par Clim8.

De fait, les vêtements connectés répondent activement et en temps réel aux besoins spécifiques du porteur. Il y a donc une nouvelle dimension personnalisée, augmentant considérablement l’utilité des wearables. Il s’agit désormais d’une conversation dans les deux sens, pour reprendre les termes de Florian Miguet.

project-aura

Cependant, les smart clothes dont l’apparence se distingue des vêtements ordinaires pourraient être davantage acceptés dans un futur proche. La division Project Aura de Google, autrefois baptisée Google Glass, travaille actuellement sur une seconde version de l’appareil. De même, APX Labs, une entreprise spécialisée dans les wearables professionnels, a constaté une adoption en fort hausse des lunettes connectées dans le milieu des entreprises. Il pourrait s’agir d’un second marché, destiné aux professionnels.

En conclusion, les wearables portés au poignet resteront probablement dominants sur le marché pendant quelques années, mais dans un futur de plus en plus connecté, les fonctionnalités de ces appareils ont de fortes chances de se répandre aux autres parties du corps. Les vêtements connectés sont donc un futur envisageable pour l’internet des objets.

Êtes-vous intéressés par les vêtements connectés ? 

  • DELTA DORE TYDOM 1.0 - Box Domotique pour objets connectés et Application TYDOM Delta Dore 6700103
    TYDOM 1.0: votre BOX Domotique pour objets connectés ! Vous permet un pilotage domotique à partir d'un smartphone ou d'une tablette. Pilotage intuitif grâce au mode photo de votre intérieur. Pour piloter tous les produits Delta Dore connectés à l’application TYDOM. Application gratuite, sécurisée et sans
  • Box domotique + application pour objets connectés - DELTA DORE - TYDOM 1.0
    L'application Tydom permet d'utiliser un smartphone ou une tablette pour surveiller votre logement avec Tycam, pour piloter et programmer le chauffage, les volets roulants, les éclairages, l'alarme, etc...Nombreuses possibilités : Modifier la température de son logement (32 récepteurs de chauffage, à répartir
  • lg01-p lora passerelle internet des objets 433mhz kit de développement lora iot
    Catégorie:Autres instruments de mesure; Modèle:LG01-P; Matériau:Plastique; Gamme de Mesure:5 ~ 10km; Piles comprises:Non; Marque:OEM; Caractéristiques:Pro,Mètre,Pratique,Poids léger; Indicateur de batterie faible:Non; Poids à l'expédition:0.3; date d'inscription:10/16/2020; Mode de

Nous serions heureux d'avoir votre avis

Laisser un commentaire

Objeko.com, votre guide d'achat de l'objet connecté & IoT
Logo
Enable registration in settings - general