Voici comment Action fait désormais partie des magasins préférés des Français

En découvrant les résultats de cette étude, on ne retient que la nette progression d'Action ! Citée à de nombreuses reprises, la marque discount commence à inquiéter la concurrence. Objeko vous dit tout !

© Facebook

Les efforts d’Action finissent par payer ! En effet, après quelques doutes, les Français lui font confiance. On fait le point !

Action, nouveau roi du discount ?

Aux premières heures de 2022, l’institut de sondage DYNATA souhaite connaitre vos magasins préférés. En ce moment, les candidats à la succession d’Emmanuel Macron s’écharpent au sujet du pouvoir d’achat. Tout comme l’équipe d’Objeko, ils essaient de trouver des astuces pour nous faire dépenser moins. Or, ces 9 500 personnes interrogées ont peut-être la solution. Parmi les 161 citées, on devait sélectionner celles qui sont indispensables à notre quotidien. Grâce à 14 critères, on comprend très bien que trois d’entre elles se détachent du lot. Et pour la première fois, Action accède au podium ! C’est une révolution !

Avant de vous préciser pourquoi Action a réussi à gagner la confiance, revenons un moment sur les deux premiers. Déjà vainqueurs, les cuvés précédentes, Leroy Merlin et Decathlon ont un train d’avance. Comme le spécifie l’un des auteurs de cette étude, ce duo a «  sut conquérir durablement le cœur des Français avec un positionnement fort, cohérent. » Et si vous voulez estimer ce que cela représente par rapport aux autres, leur nombre de « fans [est] deux à trois fois supérieurs [que] leurs dauphins. »

Ces deux champions se partagent le haut de l’affiche

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leroy Merlin France (@leroymerlin)

Pendant la crise sanitaire, les marques ont dû revoir leur copie. Par exemple, pendant le premier confinement, la mention « commerce non essentiel » a fait la polémique. Certes, Bruno Le Maire a soutenu les salariés pendant toute cette période. En leur fournissant un chômage partiel, le ministre de l’Économie leur promet des jours meilleurs. Or, dans ce secteur, le télétravail est impossible. Obligés de fermer pendant de longs mois, les restaurants comme les librairies n’ont pas forcément réussi à se relever. Même avec le pick and collect mis en place, ce n’est pas du tout évident de changer sa logistique. Pour autant, les ventes en ligne du géant de l’ameublement à petit prix explosent. Vous l’aurez compris, chez Leroy Merlin, on se frotte les mains. Grâce à sa boutique en ligne, tout a augmenté de presque 10% !

Du côté de Decathlon, on constate un son de cloche similaire. Pendant toute cette période sanitaire compliquée, les Français ont eu besoin de s’aérer. Munis de l’attestation et à hauteur d’une heure par jour, ils se dégourdissent les jambes. C’est pourquoi, en investissant dans du matériel sportif, ils ont l’impression de se maintenir en forme. Là encore, le e-commerce est la solution ! En seulement un an, le pourcentage double… incroyable, Objeko n’a jamais vu ça !

Petit Action deviendra grand…

Avides de bonnes affaires, les Français semblent disposés à effectuer des kilomètres pour économiser quelques euros. Les 38% de fans d’Action ont tenu à se manifester auprès des sondeurs. Contre toute attente, ils dépassent même le monstre Amazon, Ikea, McDonald’s ainsi que la Fnac ! Si on avait pu le prédire, personne n’y aura jamais cru, y compris les concernés.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Action France® (@action. France)

Si vous n’avez pas d’Action à côté de chez vous, sachez que ça ne devrait pas tarder. En effet, les magasins poussent comme des champignons. À l’intérieur, on trouve de tout à prix cassé. Citons la décoration, mais aussi des produits de nettoyage ou d’alimentation, des jouets pour enfants et même des gadgets électroniques. En une décennie, l’enseigne venant des Pays-Bas a réussi où d’autres ont échoué avant lui !

Pour toujours être le premier à proposer des promotions intéressantes, Action achète en plus grosse quantité que ses concurrents (Lidl, Normal, etc.). Forcément, ça affecte le traitement de faveur des fournisseurs. Ces derniers lui accordent de multiples réductions. C’est pourquoi, ils peuvent se permettre de le mettre en vente au plus bas tarif sans perdre un centime. Sur le papier, ça a l’air simple, mais il fallait y penser !

Que disent les sondés ?

Parmi tous les quatorze avantages proposés au panel, seuls trois sortent du lot. « rapport qualité-prix, l’expérience et la proximité des magasins. » Chez Gifi, Centrakor ou La Foir’Fouille, on grince des dents. Se vantant d’avoir été sur le marché avant, elles ne comprennent pas ce bon en avant d’Action. Et vous, qu’en pensez-vous ? Auriez-vous fait le même vote ?