Voici la quantité de glucides que vous pouvez manger sans risque de grossir

Démarrer un nouveau régime, pour perdre du poids ou prendre du muscle, ne signifie pas nécessairement supprimer ses apports en glucides. Ils sont importants au fonctionnement optimal de l'organisme mais peuvent effectivement contrarier vos objectif s'ils sont consommés en trop grande quantité.

© DR

Les glucides ne sont pas les ennemis du régime. Porter une attention particulière aux calories consommées quotidiennement est une méthode qui a fait ses preuves. Mais, comme toujours, pour optimiser ses chances de succès, tout régime doit s’inscrire dans le cadre d’une bonne hygiène de vie. Une hygiène de vie dont le fait de pratiquer une activité physique régulière fait partie des piliers. De même qu’un sommeil réparateur, composés de cycles réguliers à des horaires fixes. Une fois que ces premiers éléments sont établis, regardons de plus près l’alimentation qu’il faut adopter pour réussir son régime. Et plus précisément, la quantité de glucides qu’il est autorisé, voire nécessaire, de consommer. En effet, nos confrères chez GQ Magazine mettent en lumière l’importance des glucides pour tout organisme en pleine santé. Et Objeko ne doute pas que cela intéressera ses lecteurs également.

Les glucides ne doivent pas être éliminés d’un régime efficace

Pour perdre du poids et s’assurer de ne pas le reprendre ensuite, mieux vaut éviter les régimes extrêmes. Sinon, le tristement célèbre effet yoyo entrera en jeu. Mieux vaut alors favoriser l’optimisation que la privation en somme. C’est-à-dire ne pas supprimer totalement une source d’apport énergétique de son alimentation. En effet, un régime sans glucides peut-être tentant étant donné que les glucides forment l’ensemble des sucres présents dans les aliments. Or, il est logique de vouloir éliminer les corps gras et les sucres pour perdre du poids. Cependant, une absence de sucre ou de lipide dans l’organisme peut s’avérer contreproductif, voire nous exposer à des risques pour la santé.

Sur la chaîne Youtube Sagesse Santé, cinq points sont mis en avant pour informer le public de ces risques. Un apport trop pauvre en glucides induit plusieurs problèmes :

  • Troubles de la mémoire, de la réflexion et de la concentration.
  • Douleurs musculaires lors de la pratique d’un sport intensif. Car, les glucides produisent des hormones qui réparent les muscles après l’effort.
  • Manque de vitamines et du nutriments. Puisqu’il convient de consommer 200 grammes de fruits et 250 grammes de légumes, par jour et au minimum. Or, sans glucides, impossible de respecter ces doses.
  • Troubles du cycle menstruel chez les femmes, voire absence de règles.
  • Carence en iode, qui provoquera des crampes, de la constipation ou encore de la diarrhée.

Et si cela ne suffisait pas à vous convaincre que les glucides sont un aport énergétique essentiel, Objeko vous propose donc de découvrir les arguments de nos confrères de GQ Magazine. Ces derniers nous invitent à faire la différence entre les glucides rapides et les glucides lents. Les lents étant essentiels pour que l’organisme puisse profiter d’un apport optimal en énergie. Ils offrent ainsi plusieurs conseils, en se basant sur une étude de l’Université de Harvard à ce sujet.

Les conseils pour un régime alimentaire optimal

Les glucides lents sont contenus dans les fruits, les légumes et les céréales complètes. Ils sont importants pour réussir à garder la forme pendant un régime. Aussi, il existe une quantité de glucides qu’il faut intégrer à son régime. Une quantité qui ne pourra pas vous faire grossir si elle est respectée.

Le premier des conseils que retiennent nos confrères de cette étude de l’Université de Harvard, c’est l’heure de la consommation des glucides. En effet, il faudra éviter de consommer des fruits ou des légumes en fin de journée. Ensuite, ce sont des chiffres qui interviennent. Ainsi, dans un régime où vous comptez vos calories, il est possible de consommer 45 à 65% de glucides du total quotidien. Epatant n’est-ce pas ? Si vous avez une bonne hygiène de vie, ce chiffre, aussi impressionnant soit-il, ne vous fera pas prendre de poids. De même, les graisses ne sont pas à proscrire. Car, elles peuvent représenter des apports en protéine essentiels. En effet, pour fonctionner correctement, l’organisme nécessite un apport en protéine entre 10 et 15%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Max De Génie (@maxdegenie)

Enfin, le dernier des conseils avancés par nos confrères, et Objeko ne peut que leur donner raison, c’est de savoir calculer les calories journalières de son alimentation. En effet, c’est la seule façon de savoir si vous consommez suffisamment de graisses et de glucides. Car, comme ils le disent si bien, les glucides ne sont pas des ennemis mais un carburant indispensable pour la santé de l’organisme. Sans ce carburant, vous n’allez plus avoir l’énergie nécessaire pour penser convenablement ni même pour pratiquer une activité sportive sans ressentir une immense fatigue.