Wear OS 2.0 : découvrez les nouveautés en images

Google frappe fort avec la nouvelle version de Wear OS, son système d’exploitation pour les montres connectées. Totalement revisité, voici ce qu’on trouve sur ce Wear OS 2.0 très prometteur.

Gestion des cadrans : retour aux bases !

Je ne sais pas vous, mais je déteste la façon dont Wear OS 1.5 gère les cadrans. Glisser sur les côtés semble simple au premier abord, mais peu naturel quand c’est dévolu au changement de watchface. La nouvelle mouture revient aux bases lancées sur Wear OS 1.0 : il faut appuyer 2 secondes pour accéder au menu des cadrans et en changer à l’envie.

Les glissements vers la gauche et la droite sont maintenant dédiés à des fonctions plus utiles. Ce retour aux sources semble anodin, mais il apporte finalement beaucoup au quotidien comme nous allons le voir dans la suite de ce sujet.

Google Assistant enfin mis en avant

Jusqu’à présent, l’assistant vocal de Google semblait n’avoir qu’un rôle secondaire sur les montres connectées sous Android. Si on peut toujours l’invoquer en appuyant sur le bouton physique durant deux secondes, il est maintenant présent en permanence sur la montre. Un glissement vers la droite donne en effet accès à un flux semblable à Google Feed sur les smartphones.

Wear OS écran Google Assistant

Résultat : on obtient d’un coup d’oeil les informations du jour comme la météo, les rendez-vous, les rappels, etc… Google Assistant fourni même régulièrement des proverbes. Pas très utile, mais ça reste agréable à compulser de temps en temps. Avec le temps, l’écran dévolu à l’IA se rempli d’informations en apprenant de nos habitudes.

Bien entendu, les interactions vocales restent possibles avec un simple appui sur l’icône de micro. Pour ma part, je suis vraiment fan de ce nouveau fonctionnement qui rend enfin ma TicWatch Pro plus intelligente.

Google Fit au secours des sportifs

Il y a quelques semaines, Google Fit faisait peau neuve. Wear OS 2.0 en profite donc pour mettre cette application en avant. Un glissement vers la gauche de l’écran donne ainsi accès à l’écran de statistiques avec vos minutes actives et vos points cardio. Pratique si vous ne souhaitez pas utiliser le cadran dédié !

Wear OS avec TicSanté Google Fit

Il semble cependant que Google laisse une certaine latitude aux constructeurs tiers avec l’écran de santé. Mobvoi a ainsi adapté sa propre application TicSanté à la place de l’écran Google Fit. Ce n’est pas du goût de tout le monde, mais le principe reste le même : obtenir des stats de santé en un seul glissement. C’est simple, rapide et bien pensé. Là aussi, j’ai trouvé que ma montre devenait plus “smart“.

Des notifications plus visibles et simples à gérer

Le panneau de notifications a lui aussi subi un gros ravalement de façade. La police est plus lisible, chaque événement ayant sa propre couleur. Désormais, un appui sur une notification l’étend et permet d’accéder à diverses options. Pour un SMS, on peut ainsi avoir des réponses rapides par exemple.

Wear OS notifications colorées

Le gain en temps est vite flagrant. Pour effacer un simple mail, plus besoin d’ouvrir la notification dérouler le menu et appuyer sur supprimer. Ici tout se passe sur le même écran. En moins de deux appuis, n’importe quelle action basique est possible sur Wear OS 2.0. C’est bien plus agréable qu’auparavant. Pour le futur, j’aimerai néanmoins que Google permette carrément de choisir les couleurs de ses notifications.

Un panneau de contrôle plus efficace

Nous arrivons à la fin des grosses nouveautés apportées par Wear OS 2.0. Le panneau de contrôle, accessible avec un glissement vers le bas, a lui aussi été complètement retravaillé. Il présente maintenant les icônes d’accès rapide : couper le son, faire sonner le smartphone, passer en mode avion, etc… Comme avant, il indique aussi le niveau de batterie et la connexion au smartphone. C’est très fonctionnel, collant parfaitement au look Material Design de Wear OS 2.0.

Panneau contrôle Wear OS

Autre nouveauté appréciable : lorsque vous écouter de la musique, une barre apparaît dans le panneau de contrôle. Elle affiche le nom du morceau en cours et permet de le mettre en pause rapidement. L’idée est sympa, même s’il manque la possibilité de passer au morceau suivant ou de contrôler le son. J’imagine que ce genre de détail sera amélioré dans le futur.

Conclusion

Pour ma part, je suis conquis par Wear OS 2.0. J’ai enfin l’impression d’avoir une vraie montre intelligente et pas juste une belle tocante qui me donne juste mes notifications au poignet. Google s’aligne sur les concurrents et va même plus loin à mon sens. Il aura fallu des années pour arriver à ce résultat, mais c’est peut-être le changement qu’il fallait pour enfin donner vie à une nouvelle génération de smartwatches. Il était temps !

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply