Withings Steel HR Sport : notre test de la montre connectée hybride

Après la chaotique épopée chez Nokia, Withings revient entre les mains de ses créateurs. L’occasion pour la marque française de sortir une nouvelle montre hybride, la Steel HR Sport. Nous l’avons bien évidemment testée. Voici ce qu’on en a pensé.

Design : peu de changements à l’horizon

Vous avez aimé la Steel HR ? Alors vous aimerez la Steel HR Sport. Withings reprend sa recette et l’applique presque à l’identique à sa nouvelle montre hybride.

Design Steel HR Sport Withings

Avec son boitier de 40 mm, ses aiguilles analogiques et son écran OLED, la nouvelle tocante française ressemble comme deux gouttes d’eau à son ancêtre. Même les dimensions et le poids sont identiques : 39.5 x 13 mm pour 49 grammes.

Nouveau coloris et bracelet sport

Seul le coloris du boitier change, adoptant un pourtour gris mat sur mon modèle de test. Le bracelet en silicone est percé afin de mieux laisser passer l’air lors des séances de sport intensives. Les aiguilles se parent maintenant d’un bout orangé.

Si jamais le look du nouveau bracelet ne vous convient pas, Withings propose plusieurs modèles en cuir et silicone sur son site. Les prix varient entre 24.95€ et 49.95€.

Prise en main Withings Steel HR Sport

L’ensemble est toujours aussi élégant, passant plus facilement inaperçu que les autres traqueurs et montres sport du marché. Difficile cependant de justifier un changement de modèle si vous possédez déjà la Steel HR 40 mm…

Prix en hausse

La Withings Steel HR Sport est une montre connectée qui coûte cher. Elle est ainsi affichée à 199.95€ sur le site officiel. C’est 20€ de plus que la Steel HR qui est pourtant quasiment identique comme nous allons le voir dans les paragraphes suivants.

Spécifications : on prend les mêmes et on recommence

Le design de la Withings Steel HR Sport ne change pas énormément. Il en va de même pour les spécifications.

On retrouve donc une montre hybride qui se connecte au smartphone via Bluetooth, est étanche jusqu’à 50 mètres et suit le rythme cardiaque. Le GPS est toujours aux abonnés absents, c’est dommage.

Capteur cardiaque montre Steel HR Sport

L’écran OLED situé dans le haut du cadran est toujours de la partie. Il affiche diverses données en appuyant sur le bouton à droite du boitier :

  • Date et heure
  • Rythme cardiaque
  • Nombre de pas
  • Calories dépensées
  • Distance parcourue
  • Prochaine alarme
  • Batterie

Ce petit écran adapte sa puissance à l’éclairage ambiant. Pratique, mais ça reste limité quand on est en extérieur. Comme tous les écrans OLED, il devient illisible s’il y a une trop forte luminosité.

Tout comme sur la Steel HR et la toute première montre Withings Activité Steel, un second cadran analogique doté d’une seule aiguille indique la progression dans l’objectif quotidien. Simple, classique mais efficace.

L’ensemble reste donc sur ses – bonnes – bases, n’évoluant apparemment pas d’une génération de smartwatch à l’autre.

Logiciel : une refonte complète

Appareil de test : Xiaomi Pocophone F1 sous Android 8.1 Oreo

Compatibilité : Android 4.3+ et iOS 10.0+

Withings Health Mate
Withings Health Mate
Développeur: Withings
Prix: Gratuit+

La reprise d’indépendance de Withings a permis à la société française de reprendre les rênes de son application Health Mate. J’avais eu l’occasion de voir à l’oeuvre la nouvelle version lors de mon test du Nokia Sleep. Et il faut bien admettre qu’il y a eu de sacrés changements ces dernières années.

Vue globale Steel HR Sport

Après la phase d’appairage de la montre – très bien expliquée – on tombe sur une interface aux tons blancs rehaussée de bleu. C’est très sobre, épuré à l’extrême. On y gagne une lisibilité qu’on ne trouvait pas forcément aux débuts de Health Mate.

Journal

Timeline application Health Mate

Le premier onglet de l’application est aussi le plus important. Il présente sous forme de chronologie toutes les données relevées par la smartwatch : pas, sommeil, rythme cardiaque, exercice…

Chaque semaine, cette timeline vous donnera un graphique résumant les avancements sur les 7 derniers jours.

Tableau de bord

Tableau de bord appli Withings

Le second onglet est utile si vous cumulez les divers appareils de la marque Withings, comme la balance, le thermomètre ou le tapis de sommeil. Toutes les données de la journée y sont consignées.

Programmes

Programmes application Health Mate

Le troisième onglet contient divers programmes destinés à vous motiver. Ils requièrent cependant l’utilisation d’une balance connectée Withings ou d’amis dotés d’une montre de la marque.

Le seul programme compatible avec la Steel HR Sport – nommé Rituel de sommeil – n’a pas fonctionné durant mon test, renvoyant sur une page d’erreur…

En bref, cette section n’est pas forcément des plus pertinentes à moins d’être équipé des nombreux objets connectés commercialisés par Withings.

Appareils

Application Health Mate Appareils

Le quatrième onglet est particulièrement utile, puisqu’il sert à paramétrer la Steel HR Sport. On peut ainsi gérer les notifications destinées au cadran OLED, régler l’heure ou paramétrer des alarmes.

Le mode Smart Wake-Up est totalement fonctionnel. Vous pouvez ainsi définir une plage de réveil pour le matin, la montre vibrant lors d’une phase de sommeil léger afin de vous réveiller en douceur.

Profil

Profil Health Mate

Dernier onglet de Health Mate, Profil permet de gérer les applications tierces, paramétrer vos objectifs ou voir les badges obtenus.

Health Mate est compatible avec une large gamme d’applications tierces, dont MyFitnessPal, Google Fit et même IFTTT ou encore Samsung Health.

En gros, l’application Health Mate de Withings est à l’image de la montre : simple, efficace et fonctionnelle. Petit bémol cependant pour les programmes qui ne fonctionnent pas bien.

Interface Web

Interface Web Steel HR Sport

Bonne nouvelle, les données relevées sur l’application Health Mate peuvent être visualisées sur n’importe quel navigateur. L’interface Web reprend le même code couleur que l’application, mais on peut profiter du confort du grand écran en prime.

Prise en main

Il est temps de passer à l’exercice. La Steel HR Sport ne diffère pas beaucoup de ses aînées dans son fonctionnement. Avec les années, le suivi automatique d’activité a tiré sa révérence. Il faut donc effectuer une activation manuelle pour lancer le suivi d’un des 30 sports proposé par la smartwatch.

Pour ça, rien de compliqué : on appui longuement sur le bouton pour activer le mode exercice. Ensuite on choisi son activité avec un appui court et on valide avec un appui long. J’ai opté pour la marche durant mes tests.

Lors de l’exercice, l’afficheur OLED permet de donner quelques indications comme le temps d’activité, le rythme cardiaque ou même le rythme de course. C’est moins complet que sur des montres plus évoluées, mais l’essentiel est présent.

GPS connecté

La grosse nouveauté de cette Steel HR Sport réside dans le mode GPS connecté. Derrière ce terme se cache juste le suivi avec le GPS du smartphone. Une fonction absente depuis des années chez la marque française qui rattrape enfin son retard dans ce domaine.

Rien de novateur cependant, on trouve pareil sur des traqueurs comme le Mi Band 3. La bonne nouvelle, c’est que cette fonction a aussi été lancée sur la Steel HR via une mise à jour logicielle.

Suivi GPS connecté Withings

Pour peu que vous emportiez votre smartphone avec vous, vous aurez ainsi un aperçu de votre trajet. Le tracé n’est pas des plus précis, mais ça permet surtout d’avoir accès à des données comme la vitesse ou l’altitude.

Bien évidemment, un smartphone avec un module GPS de mauvaise qualité risque de donner des résultats assez aléatoires.

Notifications

Lors de mon test de la Steel HR, j’avais été déçu par les notifications très limitées. Withings semble avoir entendu les plaintes de ses utilisateurs et a grandement amélioré les choses.

L’écran OLED peut maintenant afficher des notifications pour n’importe quelle application, pas juste les appels, SMS et rappels d’agenda.

Bien entendu, vu la taille de l’écran OLED, ça reste limité. Mais ça permet toutefois de lire le titre d’un mail ou un tweet par exemple. Bien entendu, on ne peut pas répondre ou agir sur ces notifications comme avec une TicWatch Pro par exemple. Ce n’est pas le but de la Withings Steel HR Sport.

Cette fonction a aussi été apportée via une mise à jour sur les anciens modèles de Steel HR.

30 sports détectés

Dernières grosse nouveauté pour la Steel HR Sport : le suivi de 30 activités différentes. C’est un score impressionnant qui tire parti de nombreuses années de relevés de la part de Withings.

Choix sport Steel HR Sport

Si on trouve les activités classiques que sont la marche, la course, le vélo et même la natation, on peut aussi suivre des sports plus incongrus comme l’escalade, le kitesurf ou la zumba.

Là aussi, les Steel HR d’ancienne génération ont reçues une mise à jour qui leur permet de faire le même type de suivi.

Précision des mesures

Avec l’ajout du suivi GPS au smartphone, la Steel HR Sport gagne en précision sur ses mesures. Les résultats relevés par la montre m’ont semblé pertinents.

Le rythme cardiaque est suivi toutes les dix minutes en temps normal. Quand on passe à un exercice, il est alors effectué toutes les secondes. Les résultats obtenus se sont avérés cohérents avec les autres montres que j’ai eu l’occasion de tester. Notez toutefois que la montre connectée de Withings n’est pas dotée de pause automatique.

Quant au suivi du sommeil, s’il ne détrône pas l’excellente Fitbit Versa, il n’en reste pas moins précis. Les phases d’endormissement et de réveil sont bien détectées, tout comme les levés nocturnes.

La Withings Steel HR Sport s’est donc révélée être une bonne alliée pour faire un peu d’exercice. Si elle n’est pas aussi poussée que les montres sport de Garmin pour ne citer qu’elles, la montre connectée française sera idéale pour les débutants ou les sportifs occasionnels.

Autonomie

L’autonomie a toujours été un point fort des montres Withings. La Steel HR Sport ne fait pas exception avec une batterie capable de tenir jusqu’à 25 jours en usage modéré. Un bel exploit sachant que le rythme cardiaque est effectué en continu.

Autonomie Withings Steel HR Sport

Bien entendu, si vous faites un usage intensif des notifications et beaucoup de sport, la durée de vie de la batterie sera réduite d’autant. Mais dans l’ensemble, la montre tient bien plus longtemps que les autres produits de cette catégorie.

La recharge s’effectue toujours sur un socle légèrement aimanté. Comptez 2h pour remplir complètement la batterie.

Conclusion

7 Total Score
Une belle montre connectée qui ne change quasiment pas

La Steel HR Sport est un vrai paradoxe. Si elle améliore ce qui manquait à la Steel HR, on peine à comprendre la stratégie de Withings. Les deux montres sont identiques à 99%, en dehors de quelques menus détails dans le design et l'ajout du suivi du VO2Max pour la version Sport. Le prix monte pourtant de 20€, ce qui semble bien élevé pour une smartwatch qui n'apporte finalement rien de nouveau sur un marché déjà bien rempli. Malgré tout, j'ai apprécié utiliser cette montre connectée. Son look est toujours aussi soigné, l'application est simple d'emploi et va à l'essentiel. L'autonomie est au top et les relevés plutôt précis. Si vous cherchez une montre connectée pour débuter dans le sport ou juste améliorer quelques réflexes santé, alors la Withings Steel HR Sport est parfaite. En revanche, si vous possédez la Steel HR ou que vous cherchez une montre pour le sport intensif, alors passez votre chemin.

PROS
  • Design soigné
  • Autonomie monstrueuse
  • Application claire et simple d'emploi
  • Améliorations logicielles : GPS connecté, notifications améliorées, suivi de 30 sports
  • Interface Web
CONS
  • Prix élevé
  • Quasiment aucune différence par rapport à la Steel HR
  • Ecran OLED difficilement lisible en plein soleil
  • Pas de GPS intégré
  • Pas de suivi automatique des activités
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply