Zone interdite : les pratiques ce médecin-contrôleur de la Sécu choquent le web

Une nouvelle émission de Zone Interdite a encore une fois fait couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, les fraudes à la Sécurité Sociale sont en cause. Mais les fraudes ne sont pas ce qui ont le plus outré les internautes.

© AFP-Zone Interdite : les pratiques ce médecin-contrôleur de la Sécu choquent le web

Zone interdite était de retour ce dimanche 4 septembre pour sa rentrée sur M6. Au programme, une enquête déroutante sur les fraudes à la Sécu. Mais si les fraudes ont révolté les téléspectateurs, les méthodes d’un contrôleur-médecin ont été encore plus révoltantes.

 

En effet, les réactions des internautes sont légion à propos de ce nouveau numéro de Zone Interdite. D’une part parce que les fraudes à l’Assurance maladie sont difficiles à avaler. Mais les mesures mises en place pour les repérer sont parfois elles aussi profondément choquantes.

 

 

Objeko vous propose de faire le point sur les conclusions ahurissantes de ce reportage de Zone interdite ainsi que sur le comportement, jugé hallucinant, de ce médecin-contrôleur.

 

Zone Interdite frappe encore très fort pour démarrer sa nouvelle saison

 

Avec la rentrée, ce sont aussi les émissions de télévision qui reprennent du service. Comme de nombreux autres programmes, Zone interdite a elle aussi retrouvé ses téléspectateurs. Un public habitué à découvrir des reportages percutants et à tomber de haut devant les révélations du programme.

 

Néanmoins, les réactions des téléspectateurs de Zone Interdite ont été particulièrement virulentes ces derniers jours. Le fait est que le sujet des fraudes à l’Assurance maladie est évidemment choquant. D’autant lorsque l’on apprend que l’équivalent d’1 milliard d’euros part en fumée tous les ans, dans les poches des faux malades qui abusent du système.

 

Evidemment, c’était donc cet angle d’attaque qui était choisi par les équipes de Zone Interdite pour souligner encore et encore le caractère scandaleux du reportage. Les lecteurs d’Objeko n’en doutent pas, les fans de ces dossiers d’enquêtes attendent du sensationnel.

 

Nous apprenons donc aussi que ce sont 83% des arrêts de travail qui ne sont pas contrôlés par la Sécurité Sociale. Un chiffre aberrant qui pourrait donc encourager encore des individus peu scrupuleux à la fraude. Là encore, le public de Zone Interdite est sous le choc.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ZoneInterdite (@zoneinterditem6)

 

Des méthodes de contrôles parfois dangereuses

 

Cependant, l’Assurance maladie ne reste pas les bras croisés devant les fraudes et les manquements. Elle tente de mettre en avant des moyens pour faire respecter les règles, c’est évident. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, le public n’a pas forcément apprécié les méthodes employées pour faire craquer les potentiels fraudeurs.

 

En effet, nous aurions pu imaginer qu’il aurait été ravi de voir des mesures sévères s’appliquer. Notamment pour éviter l’effet boule de neige du phénomène. Puisque le public était sous le choc de l’ampleur des fraudes et de la légèreté des contrevenants Au lieu de cela, ils ont été encore plus outrés par le comportement et les méthodes d’un médecin-contrôleur présenté dans Zone Interdite.

 

Les messages des internautes, sur Twitter notamment, en témoignent. Il en ressort que le public estime plus légitime un renforcement du contrôle des médecins plutôt qu’un renforcement du contrôle des potentiels faux malades.